maison1

Une maison en pain d'épices, c'est vraiment dans l'esprit de Noël, vous ne trouvez pas ? J'en ai fait deux, une pour le réveillon du 24, et l'autre pour le repas du 25. Les formes ont été réalisées avec des emporte-pièces Ikea (tip top, y'a des encoches, tu glisses les formes les unes dans les autres, un vrai jeu d'enfant). Mon seul regret, c'est que ces emporte-pièces sont texturés, il y avait bien les dessins quand je les ai pssés au four, mais ça gonfle un peu pendant la cuisson, du coup, même si en refroidissant les formes récupèrent leur taille initiale, les motifs sont beaucoup moins voyants. Peut-être est-ce dû à la recette que j'ai choisie (clic, clic ici pour y accéder) ? En goût en tout cas, c'était très bon.

J'avais prévu deux crayons pâtissiers Vahiné pour les décorer, mais j'en ai perdu un entre-temps (où ça ?! LE grand mystère...). Du coup, la première a été décorée avec le fameux crayon (maison de gauche), et l'autre avec du fondant pâtissier (c'est ce qui recouvre les éclairs au chocolat) et une seringue rescapée d'un sirop pour enfant ! Avantage crayon Vahiné : beaucoup plus de précision et de facilité dans la réalisation des dessins, et couleur vraiment blanche. Avantage seringue et fondant : il durcit donc on peut transporter les différentes parties de la maison empulées les unes sur es autres sans que les dessins ne s'abîment. Ceci dit, ils se cassent et se décolent un peu trop facilement, et la couleur est un peu translucide... Après coup, j'ai trouvé une recette de glace royale sur le blog de roseandcook, je testerai probablement la prochaine fois, parce que ses décorations sont très réussies.

maison2

Et pour rester dans l'esprit de Noël et dans l'idée d'une maison comme celle du conte Hansel et Gretel, j'ai caché plein de gourmandises à l'intérieur... Malgré les ventres déjà bien remplis à la fin du repas, ces chocolats ont vite trouvé preneurs !

maison3 

Second dessert : un gâteau des neiges, agrémenté de décors en pâte à sucre. Je suis vraiment très contente du résultat ! J'ai trouvé la recette dans le Créative magazine n°20 de novembre/décembre 2014, c'est un gâteau sans cuisson, rapide et simple à réaliser et très bon. Ce qui m'a plu, c'est l'aspect tout blanc : effet neige, impeccable pour simplement ajouter des petits sujets modelés dessus. J'ai reproduit les pingouins que j'avais tant admirés au salon CSF, je les avais pris en photo, vous vous souvenez ?

gateau1

J'avais des craintes concernant la pâte à sucre, on m'avait dit que ce n'était pas évident à manipuler, que contrairement à la pâte à modeler on ne pouvait pas refaire à l'infini et qu'il ne fallait pas se louper... J'avais acheté de la pâte à sucre Déco Relief, et, franchement, très bonne surprise ! La texture est juste un peu différente de celle de la pâte à modeler, elle colle un tout petit peu plus, mais se manipule extrêmement bien. Je n'en avais pas prévu assez donc j'ai dû acheter un complément, j'ai pris de la Scrapcooking, et je l'ai trouvée beaucoup moins évidente à travailler ! On le voit, le petit sapin du fond est moins réussi que les deux autres...

J'ai ajouté des paillettes (alimentaires, forcément !), ça brillait, j'adore !!!

gateau2

 

Conclusion, c'est pour moi le dessert de Noël idéal (pour un dessert sur le thème de la Reine des neiges, ça peut fonctionner aussi) ! Il faudra juste que je prévoie d'avoir fini mes décors à l'avance, parce que les réaliser le matin du 25 c'était vraiment trop speed. A savoir également : la pâte à sucre ne vit pas bien le passage au frigo, elle est devenue toute brillante, comme si elle avait eu chaud ! Il a fallu recommencer un pingouin... :-(

Je pense donc refaire ce gâteau à chaque Noël (en ne le mangeant qu'une fois par an, les convives n'auront pas le temps de se lasser, mais se souviendront que c'est bon !) en changeant à chaque fois la scène à mettre dessus. Peut-être un père Noël l'an prochain ?

Je finis donc cet article avec la recette du gâteau, pour que vous puissiez en profiter et pour que je sois sûre de la retrouver d'année en année ! Sachez que c'est excellent en verrines aussi, j'ai testé !



Gâteau des neiges (sans cuisson)

 

  • 2 tasses de crème fleurette
  • 340g de fromage mascarpone italien
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1/4 de rasse de liqueur de noix de coco (facultatif si vous n'aimez pas la noix de coco)
  • 2 CS de noix de coco rapée (facultatif si vous n'aimez pas la noix de coco)
  • 1 cc d'extrait de vanille
  • 230g de biscuits Spéculoos (ou Petit Lu)
  • Décoration : bâtonnets et copeaux de chocolat blanc, noix de coco rapée

Dans le bol du batteur électrique muni du fouet, mélangez la crème, le mascarpone, le sucre, la liqueur, 2 cuillères de noix de coco rapée (vous pouvez remplacer par des copeaux de chocolat blanc si vous n'aimez pas la noix de coco) et la vanille. Augmentez progressivement la vitesse, jusqu'à ce que la crème forme des pics fermes.

Pour assembler le gâteau, déposez les biscuits à plat dans un moule à charnière de 20 cm, en couvrant le fond autant que possible. Etalez un cinqième de la crème fouettée uniformément sur les biscuits. Placez une autre couche de biscuits sur le dessus, suivi d'un cinquième de la crème. Continuez à superposer les biscuits et la crème jusqu'à obtenir 5 couches de chaque, en terminant par une couche de crème. (NB : en ce qui me concerne, j'ai bien fait 5 couches de chaque pour ma version verrine, mais pour le gâteau, seulement 2 couches de chaque, sinon je n'avais pas assez de crème). Lissez le dessus, couvrez d'un film plastique et réfrigérez jusqu'au lendemain.

Insérez un petit couteau pointu autour du gâteau et retirez les parois du moule. Posez les bâtonnets de chocolat blanc (facultatif, j'ai sauté cette étape), saupoudrez de noix de coco et de copeaux de chocolat blanc avant de servir.