Pour cette troisième fête du papa de Poulette, je tenais à ce qu'elle participe au cadeau : du haut de ses trois ans et quelques mois, elle est maintenant largement assez grande pour bricoler avec maman !

Son papa et moi avons acheté pour notre dernier voyage à l'étranger des petits coussins qui se calent autour du cou. Le mien est maintenant sagement rangé dans l'armoire, mais celui du papa prend tous les jours le train avec lui. Il fallait donc une pochette pour le ranger et transporter... J'étais partie pour la coudre, et puis finalement j'en ai trouvé une toute faite de la marque Toga. Il ne restait plus qu'à ce que Poulette la décore...

 

Etape 1 : coller des petites lettres autocollantes pour écrire un message. Elle a adoré parce qu'elle est dans sa période gomette mais aussi période apprentissage des lettres...

peinture_doigts_textile1

Etape 2 : on recouvre de peinture textile à doigts (je ne pensais pas en trouver, mais si ! Marque Pébéo, très pratique pour ce que je voulais faire. Il faut la fixer au fer une fois sèche, donc en cas de vêtements tachés, pas de panique, c'est encore récupérable !). Contrairement à la première fois où elle avait fait de la peinture à doigts (clic, clic ici pour revoir), mon artiste était très soigneuse et très raisonnable, ne trempant que le bout de son index et rien d'autre... ! C'est moi qui ai trouvé ça trop sage et lui ai proposé de recouvrir toute la main. J'ai dû argumenter parce que sa réponse était : "Mais maman, elle va être toute sale ma main !!"

peinture_doigts_textile2

Etape 3 : Laisser sécher, décoller les lettres autocollantes, repasser le tout pour bien fixer la peinture.

peinture_doigts_textile3

 Etape 4 : faire faire à la Poulette un beau dessin sur une feuille pour qu'elle l'offre au papa le soir-même. Comme ça, si elle parle de peinture ou de lettres autocollantes, pas de risques de soupçons !!

peinture_doigts_textile4

Le papa était surpris par ce cadeau et a d'abord cru qu'il s'agissait d'une taie d'oreiller... !

Je vous retrouve très bientôt avec son cadeau n°2 (oui, il en a eu deux le veinard !). Il faut juste que je prenne des photos correctes... !

Et pour vous, la fête des pères a-t-elle été l'occasion de bricoler ?