C'est une couture que je suis très fière de vous présenter, et pourtant, je l'ai faite il y a un an déjà, j'ai traîné à la poster ici !!

Tout a commencé par un coup de coeur sur une dentelle Nina Ricci (eh oui, rien que ça...) au magasin Modes et Travaux à St Lazare. J'ai flashé dessus... sans l'acheter au départ, parce que, quand même, ça se paye une pareille dentelle, et j'avais de forts doutes sur mon niveau de couture et ma capacité à en faire quelque chose de mettable... Mais elle est superbe, non ?

robe

Et puis ma cousine m'a annoncé qu'elle se mariait et demandé d'être son témoin. Du coup, j'avais une bonne excuse : il me fallait une belle robe ! J'avais trouvé le patron idéal dans le Fait Main n°362 de 2012. Mais il y avait trois épaisseurs : la dentelle, la doublure satinée sous la dentelle et la doublure... Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les explications du Fait Main sont plus que succintes !! J'ai donc été régulièrement au Café Couture de Rouen pour bénéficier de conseils bien utiles. J'avançais chez moi, et y retournais quand j'avais un doute ou étais un peu bloquée... C'était parfait pour moi. Et je ne suis pas peu fière d'être arrivée à ce résultat :

robe2

A gauche, la photo prise lors du mariage de ma cousine, l'an dernier. A droite, une photo de la semaine dernière : nous étions à nouveau de mariage, l'occasion idéale pour ressortir ma robe !

Pour aller avec, je me suis cousue une jolie pochette de soirée, d'après le tuto original de Elm Street Life, traduit en français par A way of travel. C'est simple et rapide, et c'était parfait pour mon rôle de témoin : pas encombrant, avec l'essentiel dedans : du fil (turquoise pour moi, et du blanc pour la mariée, au cas où - Ni l'une, ni l'autre n'en a eu besoin !), un stylo, des mouchoirs, rouge à lèvres, pièce d'identité, téléphone. La semaine dernière, j'ai ri en constatant que j'y glissais une couche et des lingettes à la place du maquillage... Et finalement je me suis ravisée, je n'avais pas assez de place pour tout alors j'ai pris un vrai sac à main ! Bref, j'ai un bébé ;-) La pochette n'a donc pas servi cette fois-ci, mais elle me plaît toujours autant, et ma fille finira par grandir !

pochette

Il y a quelques mois, j'ai retrouvé dans le Fait Main n°386 de 2014 le patron d'une petite veste qui irait parfaitement avec la robe. Mais je n'avais plus assez de tissu satiné, et il n'était plus en vente à la boutique Modes et Travaux... Je pensais que c'était fichu jusqu'à ce qu'une copine achète à Mondial Tissus un tissu pile poil assorti, il lui en restait plein, elle me l'a donné. Mais c'était un sacré défi : j'ai décalqué les pièces du patron le dimanche précédant le mariage, ça me laissait donc qu'une petite semaine... Et pourtant ! Si vous me suivez sur ma page Facebook, vous avez pu voir l'avancée de ce travail : patron décalqué le dimanche, pièces coupées le lundi et veste terminée le mardi ! Je n'aurais jamais cru être capable de la réaliser si vite, c'était ma première. Après, il ne faut pas regarder les finitions de trop, trop près quand même, d'autant plus que j'ai bidouillé parce que j'avais la flemme de faire une doublure alors que c'était prévu !

veste2

Bon, le plus drôle dans cette histoire, c'est qu'il a fait tellement beau samedi dernier que je n'ai pas sorti la veste une seule fois... Donc je n'ai pas pris de photos ! J'ai tout remis hier pour pouvoir vous montrer, soyez indulgents sur les photos, ce n'est pas simple de se prendre soi-même, même avec un retardateur !

veste

Et pour finir... toujours avec les restes de tissu offerts par ma copine, j'ai cousu une tenue assortie pour ma Chouquette ! Ma copine m'avait aussi donné de la dentelle, pas la même que la mienne bien sûr, mais pile de la même couleur. Patron de la robe maison, j'ai repris celui que j'avais fait pour Wendy il y a quelques années et que je vous avais montré ICI. Le bloomer est réalisé d'après le patron des Inteporels pour bébés d'Astrid le Provost aux éditions Flammarion.

tenue_chouquette

Et voilà le résultat, pour un duo mère-fille qui a fait son petit effet : plusieurs personnes, que je ne connaissais pas, sont venues me voir pour me dire qu'elles trouvaient trop sympa qu'on soit habillées pareil ! Je n'étais pas peu fière... !

chouquette

Enregistrer