La fin de l'été approchant, il est temps que je vous dévoile ce qui a occupé nos soirées pendant 2 mois ! Je vous en avais montré un aperçu sur ma page Facebook il y a quelques semaines...

41611736_1495412177224965_1397823133985013760_n

Papa Poule et moi nous sommes lancés dans la réalisation d'un salon de jardin en palettes ! Nous avions envie de réaliser quelque chose ensemble, et la période estivale est parfaite pour ça : une fois les filles couchées, il fait encore jour pour bricoler dehors.

Alors, honnêtement, la tête pensante du projet, c'était lui, pas moi ! Il a vu une photo en cherchant sur Google images et a coupé puis assemblé les palettes pour arriver au résultat qu'il espérait. Avant peinture, ça donnait ça :

salon0

Ce qui lui (nous) plaisait dans ce modèle c'est le dossier incliné.

Il a ensuite tout poncé, puis, ensemble, nous avons peint les palettes... sans se douter avant qu'il nous faudrait autant d'heures ! Par chance, papa Poule est plutôt adepte du rouleau pour peindre, alors que moi, ça m'énerve, j'ai l'impression que ça enlève plus de peinture qu'autre chose, je ne sais pas bien l'utiliser. A l'inverse, dégager les angles ne me pose pas de problème (et des angles, dans une palette, il y en a je peux vous le dire !!), du coup nous étions très complémentaires, chacun avec sa spécialité ! Cette fois encore, il y a passé plus de temps que moi (dégageant quelques angles aussi, du coup).

salon9

Le résultat en valait la peine, non ? Il y a un bon nombre de palettes pour chaque canapé, c'est donc extrêmement lourd. Papa Poule a eu l'idée de mettre des petites roulettes de façon à pouvoir déplacer facilement chaque élément. L'autre avantage que ça présente pour les canapés, c'est qu'ils sont un peu surélevés, ce qui empêche l'eau de stagner dessous (c'est arrivé avant qu'il ne mette les roues et on s'est dit que ce n'était vraiment pas génial).

salon3

Enfin, c'est là qu'intervient ma partie ! Dès l'évocation de ce projet, papa Poule m'a dit : "moi je fais les meubles et toi les coussins !". C'était donc ma mission : créer le moelleux pour y poser nos petites fesses ! Nous avons réalisé que l'assise faisait la taille exacte d'un matelas de lit de bébé, l'idéal ! Nous en avons donc acheté 2 à Emmaüs. Je n'avais "plus qu'à" les recouvrir... La première étape (presque la plus difficile !) a été de nous mettre d'accord sur le choix du tissu. Nous nétions pas du tout sur la même idée... Notre choix s'est finalement arrêté sur un tissu bleu un peu nuancé, soldé (très soldé !) à Mondial Tissus. Coup de chance, c'est même un tissu anti-tâches.

C'est là que je me suis étalée dans mon salon pour couper mes (grandes) pièces (c'était la fameuse photo Facebook !). Ca n'a pas été une mince affaire pour moi : je ne suis vraiment pas à l'aise pour coudre sans patron, même s'il ne s'agit que de grands rectangles ! J'ai pris mes mesures, prévu les marges de couture, mais la première housse était vraiment très ajustée. J'ai un peu mieux réussi la seconde... et histoire de me simplifier la tâche, je n'ai pas trouvé mieux que de mettre du passepoil sur tout le tour, dessus et dessous, du matelas !! Les housses tiennent fermées grâce à des boutons pressions posés avec ma pince Kam.

salon5

salon7

Je ne suis pas entièrement satisfaite : ma housse se sépare en 2 sur un grand côté et jusqu'à la moitié des deux petits côtés. Je ne sais pas comment je me suis débrouillée, mais pour les deux matelas mon tissu n'est pas assez tendu et forme une petite poche :

salon8 

Heureusement, comme c'est sur les côtés, c'est caché par les accoudoirs. Il ne nous manquait plus que les coussins pour le dossier ! Je voulais la même couleur que celle du passepoil. Il aurait été bien plus économique d'acheter du tissu et de les coudre, mais lorsque nous sommes tombés dessus à Ikea, la facilité a été la plus forte... Les coussins comme les housses ont donc été achetés là-bas avant-hier, et, depuis, notre salon est bel et bien terminé !

salon2

 

C'est un projet assez coûteux si on fait les comptes à la fin : 3 gros pots de peinture blanche, les petites roues, le tissu, les coussins, les housses de coussin... mis bout à bout on doit approcher la centaine d'euros. Cecci dit acheter un salon de jardin ne nous serait pas revenu moins cher.

 salon4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est agréable et confortable, et comme vous pouvez le constater, toute la famille y trouve son compte :

salon6

On n'a plus qu'à espérer avoir un été indien pour en profiter un maximum !