21 octobre 2020

Un "merci" zéro déchet

Voilà bien longtemps que je n'ai pas publié sur mon blog... ce n'est pas l'envie qui manque, ni les choses à montrer, mais plutôt le temps ! C'est toujours comme ça...

Bref, pour aujourd'hui, ce n'est pas quelque chose de très inédit, mais qu'importe, j'avais envie d'en parler quand même ! Il y a trois semaines, nous sommes allés passer le week-end chez ma cousine. Je voulais donc lui apporter un petit quelque chose pour la remerfcier de nous accueillir... Elle et moi avons déjà discuté "zéro déchet", je la sais donc intéressée par le sujet. Il y a quelques mois, je lui avais offert un tawashi crocheté. J'ai eu envie de compléter la panoplie :

tawashi7

Après le tawashi crocheté donc, celui tissé avec des chaussettes trouées / solitaires. Je n'aime pas faire la vaisselle avec ces tawashis, en revanche je les trouve parfaits pour laver les éviers et lavabos.

tawashi6

Et tant qu'à faire, j'ai aussi offert la planche pour les réaliser. Histoire de la customiser, j'y ai dessiné les schémas des différentes étapes de confection (j'ai imprimé les dessins, les ai déclaqués et ai repassé le tout avec des fautres Sharpie, selon la technique que j'avais expliquée pour les calendriers de l'avent ICI).

tawashi5

J'ai ajouté un autre tawashi crocheté, mais cette fois dans du fil créative bubble, plus rèche, qui permet de gratter quand il y a besoin. Et enfin, je lui ai fait un pot de cake vaisselle, d'après la recette qu'on retrouve sur le blog de ma copine Etpuisdabord.

tawashi1

 Bien sûr, le tout a été emballé dans un tissu, selon la technique du furoshiki, comme tous mes paquets depuis maintenant 2 ans...

tawashi2

Ma petite fierté, c'est d'avoir réalisé (avec l'aide de Papa Poule, qui s'est farci 90% des clous à planter !) 10 planches à tawashis, pour les mettre en prêt dans ma bibliothèque ! Les gens peuvent donc repartir avec un de ces socles, exactement de la même manière qu'ils empruntent un livre. J'ai donc dessiné sur toutes ces planches, et au dos j'y ai collé une pochette dans laquelle j'ai glissé le mode d'emploi très clair édité par Nature & découverte :

tawashi3

tawashi4

124220430_o

J'ai lancé ce prêt d'objet le 18 septembre, jour où commençait la semaine européenne du développement durable. Quel satisfaction de voir que les 10 socles étaient empruntés en 1 semaine ! Ils rencontrent un grand succès, les gens nous disent : "oh, mais c'est une super idée !"

C'est tout pour aujourd'hui, mais je reviendrai vous parler d'un autre projet zéro déchet que j'ai lancé à la bib et du meuble sur lequel sont exposé ces socles... D'ici là, bonne vacances à ceux qui sont en congés et bon courage aux autres !

Posté par Smurphy à 15:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juin 2020

Bonne fête !

Voilà deux mois que je ne suis pas passée par ici : le déconfinement n'est pas chose facile à gérer de mon côté !

Mais c'est aujourd'hui la fête des pères, une bonne occasion de venir vous montrer les bricoles que les filles ont créées pour leur papa. Cette année, tout est parti de deux petits coffrets de livres que Wendy avait reçus à sa naissance, et qu'elle a ensuite donnés à sa soeur : Papa je t'aime et Maman je t'aime de Benoît Marchon et illustrés par Soledad Bravi. Il y a un 5 livres dans chaque coffret : "je t'aime un peu", "je t'aime beaucoup", "je t'aime passionnément", "je t'aime à la folie", "je t'aime pas du tout".

fetedesperes1

Et dans chacun de ces mini livres, un exemple par double page. C'est à la fois simple et très juste !

fetedesperes2

Dignes filles de bibliothécaires, mes filles ont donc offert un livre à leur papa ! Elles ont d'abord cherché des exemples pour les cinq catégories. Ca leur est venu très facilement ! J'ai tapé les textes à l'ordinateur, sur des formats cartes postales, en laissant une place au milieu pour leur permettre de dessiner. J'ai adoré les voir faire leurs dessins !

fetedesperes3

Elles ont ensuite choisi une couleur pour la page de couverture. Nous sommes allées imprimer des photos sur une borne, illustrant certains des moments qu'elles avaient dessinés !

fetedesperes4

fetedesperes5

Résultat, ce matin, elles étaient très fières d'offrir chacune leur livre à leur papa, et lui très content de le découvrir ! Voici quelques extraits des pages de Matilda...

fetedesperes6

fetedesperes7

fetedesperes8

fetedesperes9

 

Et de celles de Wendy... !

fetedesperes10

fetedesperes11

fetedesperes12

21 avril 2020

Mon tablier à histoires du Gruffalo

Cette période de confinement m'a amenée à ressortir l'un de mes tabliers à histoires, pour proposer sur les réseaux sociaux de ma bibliothèque une vidéo.

Ce tablier, je l'ai cousu il y a presque 3 ans, et je n'avais encore jamais pris le temps de le présenter ici. C'est pourtant celui dont je suis la plus fière ! D'abord parce qu'il reprend l'histoire du Gruffalo, dont je vous ai parlé maintes fois ici et que nous adorons à la maison. Ensuite parce que je l'ai entièrement imaginé, j'ai dessiné le patron en reprenant au plus près le décor de l'histoire, et je suis très contente du résultat, que je trouve fidèle à l'album !

Si jamais c'était nécessaire, je vous rappelle l'histoire : Une petite souris malicieuse se balade dans la forêt. En cours de route, elle rencontre un renard, puis un hibou et enfin un serpent. Chacun lui fait plus ou moins la cour dans l'espoir qu'elle finisse dans leur estomac, mais la souris a plus d'un tour dans son sac, et affirme à chaque fois avec applomb qu'elle a rendez-vous avec un Gruffalo, bestiole impressionnante et effrayante, dont le plat préféré est (selon l'interlocuteur !), le renard, le hibou ou le serpent... Et finalement, la petite souris se retrouve nez à nez avec... un Gruffalo ! Un vrai ! Devinez donc quel est son plat favori ?...

Ma petite Chouquette a plusieurs peluches du Gruffalo, dont une qui est pile à la taille adéquate pour ce tablier ! J'ai cousu une petite souris et un serpent en feutrine en reprenant les dessins de l'album. Et j'ai imprimé la chouette et le renard, en recto et en verso, sur une feuille de papier transfert. Je l'ai ai ensuite transférés sur du coton avant de coudre les deux faces. Mes personnages étaient ainsi les pus fidèles possibles à l'illustration originale.

tablier_gruffalo8

Je n'ai pas cousu le tablier, je l'ai acheté tout fait. J'ai ensuite cousu l'ensemble des éléments du décor dessus. On y voit tout le chemin parcouru par la souris au fil de l'album.

tabier_gruffalo10

Lorsque je raconte l'histoire, la souris fait des étapes comme dans l'album. Une première rencontre avec le renard :

tablier_gruffalo2

Puis avec le hibou...

tablier_gruffalo6

Avec le serpent :

tablier_gruffalo7

Et enfin, avec le Gruffalo en personne !

tablier_gruffalo9

Pour l'annecdote : j'ai ressorti ce tablier il y a trois semaines, et j'ai raconté l'histoire à mes filles pour vérifier que je savais toujours le manipuler. J'ai ensuite demandé aux éditions Gallimard l'autorisation de me filmer pour diffuser l'histoire sur nos réseaux sociaux. Ils m'ont donné leur accord, et au moment de me filmer... ma petite souris avait disparu ! Ma plus jeune fille m'a alors expliqué, penaude, qu'elle avait voulu jouer avec et l'avait égarée... Une marionnette de 1cm de haut perdue dans la chambre d'une enfant confinée depuis un mois, inutile de vous dire que nous n'avons pas remis la main dessus ! J'étais vraiment dépitée à l'idée de la refaire, parce qu'elle est si petite que c'est très fastidieux ! Mais je n'ai pas eu le choix, et finalement, ça m'a permis d'améliorer le tablier : non seulement je lui ai brodé le contour de l'oeil et son sourire, mais surtout j'ai glissé un aimant dans le corps de la souris et en ai cousu quelques uns au dos du tablier. Il est ainsi beaucoup plus simple à manipuler ! Voici donc la nouvelle petite souris :

gruffalo_souris

 

J'ai utilisé ce tablier avec des enfants du CP au CM, et même les plus grands étaient captivés (nous travaillions d'abord sur l'album en VO puis je terminais la séance en leur racontant l'histoire, en français et avec le tablier). Mais je me suis aussi servie de ce tablier avec les crèches et les assistantes maternelles et les enfants qu'elles accompagnaient. Je l'utilisais alors comme un tablier sur le thème de la forêt, et il me servait de trame pour des albums et des comptines dans les bois. Ca fonctionnait très bien aussi ! (Je parle au passé parce que je n'accueille plus ces groupes de jeunes enfants depuis que j'ai changé de poste il y a un an).

 

Parce que vous avez eu le courage de me lire jusque là (je suis décidément trop bavarde !), voici un extrait de la vidéo que j'ai enregistrée... Si vous ne connaissez pas encore le Gruffalo, j'espère que vous aurez envie de l'acheter dès que votre libraire aura rouvert ses portes !

Posté par Smurphy à 07:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 mars 2020

Occuper les enfants confinés #4 Eveiller la créativité (3)

Parmi les auteurs que nous adorons, à la maison, il y a Hervé Tullet. Je suis une fan inconditionnelle, et j'ai transmis mon goût pour ses albums à mes filles et même à mon entourage. Avec souvent 3 uniques couleurs (bleu, jaune et rouge) et des formes ultra basiques, il fait preuve d'une créativité absoument incroyable pour créer des albums vraiment géniaux. La preuve qu'on n'a pas besoin de savoir dessiner pour être illustrateur... une fois qu'on sait ça, on comprend que tous les rêves sont possibles et réalisables !

En ces temps de confinement, Hervé Tullet nous propose de créer notre "exposition idéale". L'idée est de faire des dessins, à partir de formes très simples, et de les afficher pour en faire une exposition à la maison, dans une pièce, dans une boîte à chaussure ou dans un carnet, peu importe. Pour la durée de confinement, il met à disposition gratuitement de nombreuses vidéos "tuto", dans lesquelles il explique très simplement comment faire de petits chef-d'oeuvre à partir de simples traits ou points ! Le rendu est extraordinaire. Il explique dans un post Facebook comment accéder à ces vidéos.

Voilà comment, aujourd'hui, nous avons testé la technique pour réaliser "un champ de fleurs". Mais nous avons décidé de le dessiner... sur les fenêtres ! Pourquoi attendre Noël pour les égayer, après tout ?

expo_ideale4

Mes minettes ont donc regardé la vidéo, pour comprendre le principe, et ensuite, je leur ai donné les consignes : "dessine un point", "dessine un point un peu plus gros", "dessine un point encore plus gros", "dessine un cercle", "dessine des points dans un cercle", "dessine des points sur un cercle". Un exercice idéal pour faire travailler le graphisme en maternelle ! Mais ma grande de CE1 s'est éclatée aussi. En fin de journée, nous avions deux jolis champs sur nos fenêtres, l'un un peu plus grand que l'autre !

expo_ideale3 expo_ideale1

Et ce qui est chouette, c'est qu'une fois remis les voilages, le résultat était tout aussi sympa avec l'ombre des dessins qui s'y reflétait !

expo_ideale2

Ca aurait fait un chouette atelier d'accueil de classe (si j'étais encore bibliothécaire jeunesse ^^). Nous testerons très probablement d'autres vidéos d'Hervé Tullet dans les semaines à venir. Reste à voir si nous continuerons de barbouiller les fenêtres ou si nous nous lancerons dans cette fameuse expo idéale... Dans tous les cas, merci M. Tullet !

19 mars 2020

Occuper les enfants confinés #2 Eveiller la créativité

Hier, c'était l'anniversaire de ma soeur. Journée qui a dû être bien particulière, dans ces circonstances si exceptionnelles ! Nous avions prévu de nous réunir en famille ce week-end mais bien entendu, c'est finalement impossible. Alors même qu'elle n'a pas pu recevoir de visite, ni sortir fêter l'événement, j'ai eu envie de lui faire parvenir une carte originale. Du coup, on a repris l'idée des messages projetés grâce à l'ombre, comme nous l'avions fait cet été.

Nous sommes confinés, mais le soleil est là, c'est une bonne idée de jeu à faire avec les enfants ! Le procédé est très simple : on écrit un message ou on fait un dessin sur une feuille et on évide les formes avec des ciseaux.

 

blog_ombres4

blog_ombres5

Bon, si vous êtes tête de linotte comme moi, c'est à ce moment-là que vous réalisez que vous avez oublié une lettre (le H de birthday !). Qu'à cela ne tienne, je l'ai ajoutée et découpée au-dessus... Ca fait un style !

blog_ombres1

Ensuite, il suffit de tenir la feuille pour projeter le dessin au sol. Selon l'heure de la journée, et la hauteur du soleil, la feuille devra être plus ou moins proche du sol pour que le message ou dessin soit bien net... On voit bien la différence avec les photos de cet été !

blog_ombres2

blog_ombres3

A vos crayons, à vos ciseaux ! Vous me montrez vos oeuvres ?


18 mars 2020

Occuper les enfants confinés #1 Comprendre le monde qui nous entoure

Mon dernier message commence à dater un peu. Je vous présentais une carte de voeux pour la nouvelle année, sans imaginer à ce moment là que 2020 aurait une ambiance si particulière moins de 2 mois plus tard !

Comme beaucoup d'entre vous, je suis confinée à la maison avec mes enfants, et je jongle entre les devoirs de la grande de CE1, les activités d'écriture, motricité, calculs... de la petite de maternelle, les repas, lessives et quotidien de la maison et... le télétravail. Eh oui, une bibliothécaire aussi peut travailler à la maison ! Pas sur tout, évidemment. Le coeur de mon métier reste les collections que nous mettons à disposition de notre public. Mais il y a aussi tout ce travail "invisible" aux yeux de nos lecteurs. La préparation des commandes, ce qu'on appelle la veille documentaire, la mise en place des animations, l'édition et l'analyse des statistiques... Mais il a aussi fallu réinventer, imaginer comment travailler pour avancer dans nos tâches sans être dans nos structures. Et aussi trouver comment rester en contact avec notre public, pour qu'il ne se sente pas oublié au milieu de tout ça !

Le réseau de bibliothèque pour lequel je travaille a une page Facebook et un compte Instagram. Nous nous y montrons donc plus présents encore que d'habitude, avec plusieurs publications par jour. Je propose donc, presque tous les jours (mes collègues peuvent aussi prendre le relais) une activité à faire avec les enfants, à la maison, avec les moyens du bord. C'est l'occasion pour les parents de prendre le temps de faire des activités sympas avec leurs enfants. Et l'occasion pour moi de joindre l'utile à l'agréable : je teste des activités avec les filles, et, si ça fonctionne, je les propose à nos lecteurs !

Je vais donc, de temps en temps (peut-être régulièrement, si je trouve un rythme de croisière entre ce blog et mon télétravail, que pour l'instant je fais aussi le soir après le coucher des filles...), relayer ici les activités que j'ai proposées ! Je commence avec cette fameuse expérience des paillettes, qui a pour but d'expliquer aux enfants comment se propagent les microbes et comment nous en débarasser. C'est une vidéo publiée sur la page Nos p'tits loups s'éveillent, elle rencontre ces jours-ci un immense succès sur Facebook, et ça se comprend : elle montre comment expliquer aux enfants de façon très ludique et imagée, la propagation des microbes. Voici notre version en images :

microbes1

microbes2

Dans des périodes comme celle-ci, très anxiogènes, je suis persuadée qu'il faut mettre les mots pour expliquer ce qui se passe aux enfants sans les alarmer. Voilà pourquoi cette expérience est parfaite, elle est très claire, parlante et pas dramatisante.

Et vous, vous l'avez testée ?

15 septembre 2019

Le loup d'Olivier Douzou

loup_spectacle

Je reviens aujourd'hui pour vous présenter un nouvel album jeunesse que j'aime beaucoup et dont ma collègue et moi avions fait une adaptation lors de notre spectacle de marionnettes annuel. Il s'agit cette fois de Loup d'Olivier Douzou aux éditions du Rouergue.

Dans cet album, un loup est composé au fil des pages, élément après élément : son nez, puis son oeil, puis son autre oeil, ses oreilles, ses dents, ses "autres dents", etc. On trouve sur de nombreux blogs l'adaptation de cet album en raconte tapis, et pour cause, il s'y prête vraiment très bien. Isastuce propose même sur son blog un tuto avec le patron pour fabriquer ce loup.

J'ai repris son patron, mais je n'en ai pas fait un tapis. J'ai créé tous les éléments en feutrine, et au dos de chacun, j'ai ajouté un scratch. Il y avait à la bibliothèque un panneau avec de la moquette dessus, qui ne servait à personne. J'ai agraphé un morceau de tissu dessus, pour représenter la nappe. Lorsque nous l'avons présenté, nous avons posé le panneau sur un chevalet en bois. Il était ainsi bien visible pour tout le public ! Voici une petite vidéo pour que vous ayez une idée de la construction de l'animal :-)

 

C'est un projet assez simple, les pièces ne sont pas difficiles à reproduire, je les ai toutes cousues à la main, principalement lors de mes trajets quotidiens en train. Et pour le coup, le rendu est vraiment très fidèle à l'album, c'est ça que je trouve particulièrment chouette ! Voici quelques photos du tableau avec les pages de l'album à côté :

loup_douzou1

loup_douzou2

 

Vous l'avez peut-être remarqué sur la première photo, ma collègue avait deux petits instruments de musique près d'elle : une cloche et un xylophone. Elle faisait tinter la cloche à chaque fois que je posais un élément sur le tableau, et utilisait le xylophone pour la chute ("et je mange... ma carotte !"). J'aimais beaucoup le rendu, c'était peu de choses mais ça habillait vraiment l'ensemble, et chaque coup de cloche faisait monter la tension, jusqu'à cette belle chute ! Les enfants ne quittaient pas le tableau des yeux, et ont tous beaucoup aimé cette histoire... qui fonctionne du tonnerre aussi quand on la raconte avec l'album !

loup_spectacle2

Posté par Smurphy à 23:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 mai 2019

Bloub, bloub, bloub : un tablier à histoires

bloup1

Je vous présente un nouveau tablier à histoires ! Cette fois-ci, je l'ai cousu pour raconter l'album Bloub, bloub, bloub de Yuichi Kasano publié aux éditions Ecole des loisirs. J'aime beaucoup cet album, d'abord parce qu'il s'ouvre verticalement, ensuite parce qu'il est très rigolo : un petit garçon flotte tranquillement dans sa bouée lorsque son papa arrive et le soulève. Mais à son tour, le papa est soulevé par une tortue, qui elle-même est soulevée par un morse, etc. Peu à peu, on a un empilement de personnages, une tour de Pise à l'équilibre précaire...

9782211217293

Ce format vertical se prêtait donc totalement à un tablier ! J'en ai acheté un tout fait à Toto Soldes (Rouen). La partie couture a été très rapide : panne de velours bleue en bas du tablier pour former une grande poche, qui permet de cacher les personnages, tissu type tule avec des mini paillettes par-dessus pour représenter les reflets de la mer et un soleil réalisé avec de la peinture à tissus, selon le modèle du livre. Quant aux personnages, ils ont tous été réalisés au crochet, et je vous les présentais dans mon précédent article.

 

bloub10

 

J'ai utilisé ce tablier pour la première fois il y a 2 ans, lors de notre désormais traditionnel spectacle de marionnettes. Il a rencontré beaucoup de succès ! Les photos ont été prises en situation, par un enseignant venu avec sa classe (merci !). J'en ai refait d'autres à la maison, pour pouvoir vous montrer les pages du livre correspondantes.

bloup5

bloup6

bloup7

bloup8

bloup9

Mon idée de départ était aussi que ce tablier pourrait servir pour raconter des histoires sur le thème de la mer et de l'eau, comme un tapis lecture. La grande poche permet d'y cacher les éléments qu'on veut... Mais je n'ai finalement toujours pas eu l'occasion de le faire. Et cette occasion ne se présentera peut-être pas tout de suite, parce que j'ai changé de travail ! Je suis toujours bibliothécaire, mais plus spécialisée jeunesse. Si je fais encore des animations jeunesse (ouf !), c'est de manière plus ponctuelle. Et, surtout, je ne ferai plus de spectacle de marionnettes et théâtre d'ombres... Je délaisse ça avec regrets bien sûr, mais j'emporte tellement de merveilleux souvenirs de ces séances ! Et puis, il me reste plein de photos à vous montrer des deux dernières éditions (2017 et 2018 !), de quoi me replonger plusieurs fois dans ces bons souvenirs puisque je ne vous les montrerai plus en une seule fois comme je le faisais avant, mais petit à petit.

 

Encore de nombreuses bricoles de bibliothécaire à venir sur ce blog, donc... !

 

12 mai 2019

Plouf, dans l'eau ! + édit

Alors oui, le printemps a un peu de mal à s'installer, mais moi quand on arrive au mois de mai, ça m'évoque l'été qui arrive, le soleil, la mer et... les animaux marins ! Voici donc une petite série au crochet...

Le problème, c'est que je les ai faits il y a 2 ans (eh oui, je ne suis toujours pas à jour de ce blog !!), du coup... je ne sais plus dire où j'ai trouvé les tutos de certains modèles... alors, si vous reconnaissez certains de ces animaux, n'hésitez pas à me dire d'où ils viennent !

bloup3

Les explications (gratuites) de cette petite tortue sont sur Ravelry, ICI.

 

bloup1

Je ne sais plus où j'ai trouvé comment réaliser cette pieuvre...

 

bloup4

Impossible de retrouver ce morse non plus :-/ EDIT du 19/05 : j'ai retrouvé ! Le modèle se trouve dans le livre Mini marionnettes - le cirque de Marie-José Mouïsel aux éditions Didier Carpentier.

 

bloup2

Cette baleine, elle, vient du livre Crochet : des créations pour les enfants de Virginie Karakus aux éditions Créapassions !

 

bloup5

Et pour finir, ces deux bienheureux qui flottent dans l'eau sont des créations personnelles ! Je suis plutôt fière d'avoir réussi à crocheter quelque chose sans modèle, c'est une première ! J'ai essayé de prendre des notes pour garder et partager les explications, mais ça par contre, je n'y suis pas parvenue... je ne suis pas encore capable d'écrire des tutos ! Je crochetais au fur et à mesure, décrochetais quand ça ne me plaisais pas et donc retirais des mailles au pif, sans compter... alors voilà...

 

Toutes ces petites choses étaient en réalité destinées à une nouvelle bricole de bibliothécaire ! Chers collègues qui suivez mon blog, avez-vous deviné de quoi il s'agit ? Je reviens très bientôt vous en dire plus !

Posté par Smurphy à 22:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2019

Apprendre la gravure avec Julia Chausson

En janvier et février dernier, nous avons eu à la bibliothèque l'exposition Les murs ont des oreilles réalisée par et d'après les albums de Julia Chausson. Cette auteure illustratrice fait des albums jeunesse, dont une série en particulier éditée chez Rue du monde, "Les petits chaussons" : ce sont des albums cartonnés qui reprennent des comptines bien connues des tout-petits, Une poule sur un mur, Pomme de reinette et pomme d'api, Alouette, Promenons-nous dans les bois... La particuliarité de Julia Chausson, c'est qu'elle utilise la technique de la gravure pour illustrer ses albums. L'exposition qu'elle a conçue est ludique et parfaitement adaptée aux plus jeunes, elle est constituée de plusieurs modules en bois, parmi lesquels une cabane dans laquelle s'installer pour lire confortablement... Si vous voulez en savoir plus sur cette expo, toutes les infos sont sur le site de Julia Chausson !

Nous avons eu la chance de recevoir l'auteure à la bibliothèque, elle nous a expliqué son travail et a animé des ateliers d'initiation à la gravure. Ma Poulette y a participé avec joie... Première étape : s'entraîner à dessiner au fusain. Elle avait décidé de dessiner un éléphant. Elle a commencé par le tracer à sa façon, puis Julia Chausson est venue la voir et lui a expliqué comment reproduire un dessin plus fidèle à la photo. C'était super intéressant pour elle, elle a pu comprendre comment faire un dessin ressemblant à la photo originale !

gravure1

Après plusieurs essais, lorsqu'elle a été satisfaite de ce qu'elle dessinait, Wendy a refait son dessin sur une petite plaque de polystyrène, cette fois-ci avec un simple crayon. L'étape suivante consistait à encrer la plaque :

gravure3

Enfin, elle a posé la feuille sur la plaque (et non l'inverse !) puis frotté toute la surface avec le dos d'une petite cuillère. Le résultat était très concluant !

gravure5

 

Wendy a adoré cet atelier, et quelques semaines plus tard, nous recommencions à la maison. C'était l'anniversaire de son grand-père, qui est fan de Tintin, elle avait donc envie de lui faire un cadeau. Elle a commencé par s'exercer, en faisant des croquis (je les adore !)

 

gravure7

 

Lorsqu'elle a été satisfaite du résultat, elle a fait son dessin sur la plaque de polystyrène. Elle a même reproduit le mot "Tintin" à l'envers !

gravure8

Elle a encré, posé la feuille sur la plaque, frotté avec le dos d'une cuillère...

gravure9

Et voià le résultat !

gravure6

 Ma Poulette était très fière d'elle, et son grand-père, à qui elle a offert la gravure mise sous cadre mais aussi les croquis et la plaque de polystyrène, était ravi !