02 juillet 2017

La pochette de voyage Peppa Pig

Je vous ai parlé de l'anniversaire de ma Poulette, mais je ne vous ai pas encore montré ce que je lui avais offert pour ses 5 ans. Pour tout vous dire, c'est un cadeau que j'avais prévu de lui offrir à Noël... mais je n'avais pas eu le temps de le finir (je l'avais même à peine commencé !). Il s'agit d'une "pochette de voyage pour les filles" dont j'ai trouvé les explications dans le livre Créations en couture pour p'tits loups et grands rêveurs de Laëtitia Gheno aux éditions Créapassions. Un modèle repéré depuis bien longtemps, comme beaucoup d'autres dans cet ouvrage ! Le principe est astucieux : une pochette zippée pour y ranger des petits personnages, et un tapis de jeu qui se déplie. En images, ce sera plus clair !

pochette1

J'ai utilisé plusieurs tissus de mon stock, dont je ne sais plus la provenance. La majorité vient de Mondial Tissus ceci dit. Pour le dessus de la pochette, j'ai posé un motif en flex brillant, découpé avec ma Silhouette Portrait (il fait partie des motifs de base que l'on possède dans sa bibliothèque en achetant la machine).

Sur l'autre face de cette pochette, il y a la salle de bain, que l'on découvre en dépliant le tapis de jeu. Et, dessous, la chambre.

pochette2

Mais si j'ai mis tant de temps à coudre cette bricole, c'est parce que je ne me suis pas contentée du modèle de base... Une salle de bain et une chambre, ça me paraissait juste pour la famille de Peppa Pig (car c'est à ces personnages que je destinais la pochette). J'ai absolument tenu à ajouter une salle à manger, un salon et un jardin ! Ce qui signifie que j'ai dû réfléchir à la façon d'ajouter un pan au tapis mais aussi et surtout à l'aménagement intérieur... et ça n'a pas été une mince affaire, vous pouvez me croire !

pochette3

Alors voilà, on déplie et on découvre le reste. Les petits pensionnaires peuvent entrer dans la baignoire pour se laver, se regarder dans le miroir (j'ai collé du vinyle sur le simili cuir pour faire l'effet miroir) ou se glisser derrière la table pour manger. Dans le jardin, un trampoline (c'est tendance en ce moment, vous avez remarqué ?) et... une flaque de boue, élément indispensable chez la famille Pig ! C'est le seul vrai clin d'oeil au dessin animé en fait, car j'ai voulu que tous les autres éléments soient passe-partout et adaptable à d'autres figurines, telles que les Playmobils, pour le jour où Wendy ne sera plus dans sa phase Peppa (à supposer que ce jour-là, la pochette l'intéresse encore !).

pochette5

Dans la chambre, un lit double plutôt que les lits simples prévus dans le modèle de base, pour que papa Pig et maman Pig puissent dormir ensemble. J'ai également cousu deux lits supplémentaires, glissés dans la pochette avec les figurines, pour les soirées pyjama avec Suzy Sheep et autres !

pochette6

Depuis, quelques Playmobils mais aussi Peter Pan, Wendy, Clochette et les autres fées (celles du gâteau d'anniversaire) on rejoint les cochons dans la pochette. C'est un joyeux bazar là-dedans, j'ai bien l'impression qu'il va falloir que je couse des lits supplémentaires !

pochette4

Enregistrer

Enregistrer


01 septembre 2015

Sa première rentrée

Tout est dit dans le titre : c'est aujourd'hui la première rentrée de ma Poulette. J'en suis toute chose, mais je n'ai pas le talent d'écriture pour mettre les mots sur ce mélange d'émotions... !

Je tenais absolument à lui coudre moi-même son premier sac d'école. Pour être exacte, j'y tenais depuis que, par hasard, j'avais vu le sac à dos loup de Laëtitia Gheno (dans le livre Créations en couture pour p'tits loups et grands rêveurs chez Créapassions). Ca a été un véritable coup de coeur pour moi... comme pour beaucoup d'autres ! Il suffit de taper "sac à dos loup Gheno" sur Google images pour voir le succès qu'a remporté ce modèle ! Ma copine Fabia en a fait une très jolie version ICI.

Ca fait donc un an que je l'ai vu et que je pense le coudre. Mais c'était sans compter sur ma Poulette et son caractère décidé... Son animal à elle, ce n'est pas le loup, mais le crocodile. Les crocos l'effraient autant qu'ils la fascinent... Et, sans grande surprise, elle m'a dit qu'elle ne voulait pas un sac loup mais un sac crocRodile !

Je n'avais pas envie de tirer un trait sur le modèle de Laëtitia Gheno cependant. J'ai réfléchi à ce qui me plaisait dans son sac :

  • la forme du museau du loup (un peu en biais),
  • les yeux espiègles et rigolos,
  • les petites pattes en bas du sac,
  • les oreilles qui dépassent, cassant l'aspect "tout droit" du haut des sacs à dos.

J'ai pensé aux éléments indispensables au crocodile :

  • du vert,
  • des crocs,
  • des pattes de croco,
  • des piquants le long du dos
  • une forme arrondie au-dessus des yeux.

Et j'ai décidé de combiner les deux... Le plus dur a été de dessiner une tête de croco, et l'arrondi au-dessus des yeux, je suis archi nulle en dessin !!! J'ai décalqué le patron du loup et fait plein d'essais. Et voilà...

sac_croco1
Les yeux sont en feutrine sur laquelle j'ai dessiné avec de la peinture textile. Ils me plaisent bien parce qu'en fonction de la façon dont est porté le sac, le regard est tantôt doux, tantôt sévère... Je vous mentirais si je disais que c'était voulu, mais ça m'amuse !

Les bretelles tout comme la doublure intérieure du sac, sont en tissu enduit (Mondial Tissus). Je voulais une doublure colorée et qui ne fasse pas trop garçon, je peux vous dire que ça n'a pas été une mince affaire !! A croire que le vert est plutôt masculin ! J'ai beaucoup aimé le violet des figues, mais une question existentielle s'est alors posée : les figues et les crocodiles, ça vit au même endroit ?? Google a été une fois de plus mon ami, et m'a rappelé le conte africain Le petit chacal et le vieux crocodile dans lequel un crocodile se cache sous un tas de figues pour essayer de manger un chacal... Ouf, les deux sont donc compatibles ! (Si vous vous posez la question, oui, le chacal s'en sort !)

sac_croco2

Et dans le sac, qu'est-ce qui se cache ? Le doudou bien sûr ! Vous le reconnaissez ? Je vous l'avais présenté ICI. Depuis, il a bien vieilli et a même un trou !! Mais il reste un compagnon fidèle et indispensable...

sac_croco3

Le corps du crocodile, lui, est en velours côtelé. Je ne le savais pas mais, comme pour les vêtements, il y a des saisons pour les tissus et... ce n'est pas encore la saison du velours côtelé ! J'ai donc dû faire appel à mon ami internet pour trouver celui-ci. C'est la première fois que j'en commandais sur internet, pas une mince affaire pour moi qui aime les toucher pour me décider... Une fois écartés les tissus trop chers pour un sac de maternelle, les sites avec des frais de port trop exhorbitants, j'ai choisi tissu.net. C'est là aussi que j'ai acheté la sangle verte. Je suis satisfaite de la qualité, même si j'aurais aimé les côtes plus grosses et plus visibles, mais il n'y a pas eu tromperie sur la marchandise : une photo avec une règle montrait précisément la taille des côtes.

sac_croco4

Bilan : comme à mon habitude (ma mauvaise habitude devrais-je dire), je m'y suis prise très tard : mardi dernier, soit tout juste une semaine avant la rentrée ! Je ne m'en suis pas trop mal sortie mais il m'aura fallu deux jours entiers de travail soit environ 14-15h pour un sac prévu en 5h selon le livre...  J'ai une petite crainte avec les dents en feutrine : j'espère qu'elles vont tenir le coup... J'ai un peu peur de la façon dont elles vont finir ! De même, j'ai mis un bouton pression (avec ma pince KAM) pour fermer le sac, vers le milieu (vous pouvez l'apercevoir sur les photos précédentes). Ca fait déjà une petite trace sur le museau du croco... à voir comment ce sera dans un an !

Mais bon, ma Poulette était super heureuse en le découvrant, et moi encore plus du coup ! Je suis très fière de savoir qu'elle va à l'école avec un sac unique cousu par sa maman (pour le coup, à force de chercher sur la toile, j'avais l'impression de voir des sacs loups partout...). Cette fois ça y est : c'est la rentrée !

Posté par Smurphy à 10:45 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,