25 mai 2018

Tintin-versaire #3 Les desserts

Dernier volet de cet anniversaire Tintin (vous notez l'enchaînement de publication des articles là ??) : on termine avec les desserts bien sûr !

Vous n'allez pas me croire, mais quand j'ai proposé de faire un gâteau pour cet anniversaire, je ne pensais même pas à un truc personnalisé. Je voyais un gâteau au chocolat, un fondant... Quand on m'a répondu : "Bin oui, ton papa serait très heureux si tu lui faisais un gâteau Tintin", j'ai réalisé que ça pouvait sembler une évidence... et pourtant, ça ne m'avait même pas effleuré l'esprit !! Après ça, pendant plusieurs jours, la galère : je cherchais des idées, mais en trouvais trop. Des gâteaux Tintin, il y en a de toutes sortes, de toutes formes... Je ne savais pas du tout vers quoi m'orienter. Et puis j'ai vu le gâteau du blog "In Alfie's room". Je trouvais sympa l'idée de reprendre des cases de BD sur le gâteau-même. Ensuite, j'ai vu la pièce montée de "Peace of cake", toujours avec l'esprit des cases de BD, et avec des figurines stylisées de Tintin et Milou que je trouvais vraiment sympas.

Alors, que les choses soient claires : je n'ai jamais eu l'espoir de réaliser des gâteaux aussi beaux hein, je connais quand même mon niveau ! Mais je comptais m'en inspirer. J'ai donc commencé par modeler en pâte Fimo un Tintin et un Milou, en tentant de reproduire ceux de "Peace of cake" (figurines que Wendy a à son tour reproduites, si vous suivez bien vous vous en souvenez !). Je n'ai pas réussi à faire une tête aussi "disproportionnée", pourtant, j'aimais beaucoup le fait qu'elle soit bien plus grosse que le corps. Sur ma version, on croirait que c'est une erreur involontaire de proportion !

modelage_fimo_tintin

Je m'étais promis de ne plus faire de gâteaux à étages si je devais les transporter (vous souvenez-vous de ma dernière mésaventure avec un gâteau de ce type ?). Mais... J'ai craqué. En prenant mes précautions cependant : je n'ai fait que 2 étages et je n'ai pas monté le gâteau à la maison, je transportais les 2 niveaux dans des boîtes différentes !

Pour la recette, à la demande de mon père, j'ai fait un cake à l'orange de Sophie, d'après cette recette. Il n'est pas très desserts mon papa, j'avais fait cette recette pour l'anniversaire de Wendy et il en a mangé, c'est rarissime, donc je n'ai pas été chercher plus loin, j'ai refait pareil. Mais, cette fois, excès de zèle (grooooosse erreur !), j'ai badigeonné mes gâteaux de confiture d'orange. Gâteau préparé le samedi après-midi, recouvert de pâte à sucre, je laisse tout... Et le dimanche matin, je me dis : "tiens, je monterais bien l'ensemble, juste le temps d'une photo, avant de tout redémonter pour le transport". Et là... le drame ! La confiture avait suinté... ça donnait l'impression que le gâteau avait transpiré. Elle avait coulé. Pour l'étage inférieur, ce n'était pas trop grave, le dessus gondolait un peu mais c'était discret. Pour l'étage du dessus en revanche, plus galère, la pâte à sucre glissait du coup. Résultat, elle était déformée, je ne pouvais pas déplacer le gâteau sans l'abîmer... Bref, j'ai bien cru que ça allait finalement finir comme ça :

gateau_tintin1

Alors en même temps, ça aurait pu passer, hein ! Le truc c'est que ça avait un peu moins d'allure que ce que j'imaginais, et en plus du coup je n'avais pas autant de parts que celles que je m'étais engagée à fournir (bon, en vrai, comme à chaque fois dans ce genre d'événement, il y avait trop de desserts !)

L'autre chose qui m'a beaucoup frustré, c'est que je n'ai pas réussi à bien faire adhérer mes cases de BD ! J'ai fait faire sur internet une impression alimentaire sur une feuille d'azyme (on télécharge l'image que l'on veut et on la reçoit sur une feuille A4 comestible qu'on peut découper comme on veut). Impossible de lui faire prendre une forme courbée ! Je l'ai fait tenir avec un mélange sucre glace + blanc d'oeuf, mais dès que je lâchais la pression de mes doigts, ça se décollait au niveau des coins. J'ai tout placé du coup et utilisé le plastique qui protégeait la feuille d'azyme pour encercler mon gâteau et faire prendre ma "colle". Ca a super bien marché... Mais du coup, c'est la pâte à sucre qui s'est déchirée lorsque j'ai retiré le plastique et que plus rien n'a été maintenu !

gateau_tintin4

Et pour l'étage supérieur alors ? J'ai viré la pâte à sucre du gâteau du dessus et... j'ai gratté toute la confiture ! Pour ensuite à nouveau recouvrir le gâteau. Moins d'une heure avant de partir, je ne vous raconte pas la galère ! Mais je n'ai pas regretté de l'avoir fait. Je n'ai pas osé prendre de photo dans ma cuisine du coup, j'ai préféré monter le gâteau au tout dernier moment. Voilà le résultat :

gateau_tintin2

Alors honnêtement, moi je ne voyais que les défauts ! Pas assez lisse, pas assez droit, trop abîmé... Mais j'ai reçu une tonne de compliments qui m'ont fait plaisir (il faut dire que ma famille n'avait pas vu les modèles originaux ! 😆) Et surtout, j'ai vu beaucoup d'admiration dans les yeux de mon père :-)

gateau_tintin3

Ah oui, et j'ai ajouté un petit détail aussi : un plateau de Twix customisés d'une bague de cigare du Pharaon ! Simple et hyper efficace ! J'ai vu l'idée sur Pinterest sans l'épingler, du coup, impossible de retrouver ma source, désolée...

twix_cigares_pharaon

C'est tout pour l'anniversaire Tintin ! Ne comptez pas sur un article dès demain, je ne voudrais pas vous faire prendre de mauvaises habitudes ! ;-)

Posté par Smurphy à 22:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 mai 2018

Tintin-versaire #2 Les cadeaux

Deuxième volet de l'anniversaire Tintin dont j'ai commencé à vous parler hier... Aujourd'hui, je vous montre les cadeaux !

D'abord, l'emballage. Si vous suivez mon blog, vous savez que mon nouveau passe-temps c'est d'offrir mes cadeaux dans des boîtes de conserve. Cette fois-ci n'a pas fait exception. La customisation des boîtes était toute trouvée : j'ai reproduit les boîtes de conserve de la BD Le crabe aux pinces d'or !

boites_crabes_aux_pinces_d_or

Pour la petite histoire, je me suis bien amusée, parce que je connais bien mon papa, c'est un vrai collectionneur : il a beaucoup aimé les boîtes et a cru qu'elles étaient le cadeau à elles toutes seules ! C'est lorsque ma Poulette lui a dit : "Mais grand-père... il faut que tu ouvres, mon cadeau pour toi il est dedans !" qu'il a compris. Et j'ai bien vu qu'il était un peu tiraillé, ça lui faisait mal au coeur de les ouvrir !! (Un peu sadique la Maryon parfois !)

Le cadeau de Wendy donc se trouvait dans la grande boîte :

grande_boite_crabe_aux_pinces_d_or

Ma Poulette a mis beaucoup de coeur à façonner les personnages de Tintin et de Milou, ça lui a demandé quelques heures. C'est sa première réalisation en pâte Fimo ! Elle a reproduit la figurine que j'avais modelée pour le gâteau... et dont je vous reparlerai dans un prochain article !

Dans la petite boîte, 3 porte-clés...

boites_et_porte-clés_en_bois_tintin

Je suis retournée au FabLab des Copeaux Numériques il y a quelques semaines ! Souvenez-vous, je vous en avais parlé en février dernier. J'ai passé plusieurs jours à réfléchir à tout ce que je pourrais graver et découper sur une nouvelle planche de bois. Vous découvrirez ces créations au fil de mes articles lorsque je les aurai offertes... Parmi celles-ci donc, il y a eu 3 porte-clés. J'ai utilisé le logiciel Inkscape pour vectoriser des images trouvées sur internet, et c'est une découpeuse laser qui a fait les gravures et les découpes.

 

porte-clés_en_bois_tintin

La boîte de concentré de tomates était de taille idéale pour les offrir ! Sauf que... Je n'avais pas pensé que, si les porte-clés rentraient parfaitement par le dessous de la boîte, en revanche, il y avait un petit rebord sur le dessus ! On a failli ne pas pouvoir les sortir !!

Et, pour finir, un cadre, toujours fabriqué au FabLab, toujours d'après une image trouvée sur internet et vectorisée sur Inkscape.

cadre_tintin_en_bois

Dans mon prochain article, je vous montrerai le gâteau !

01 janvier 2018

Cuisine festive de fin d'année

Bonne année 2018 à vous tous qui passez par ici, régulièrement ou occasionnellement ! Les voeux que je vous présente pour cette nouvelle année sont à l'image de ce blog : que 2018 soit aussi créative que gourmande !!

Pour illustrer ça, quoi de plus parlant que la cuisine préparée ces derniers jours ?

Je commence par un père Noël servi à l'apéro hier, le 31 décembre. C'est Papa Poule qui a vu une vidéo sur Facebook et qui m'a dit : "Tiens, c'est sympa ça et pas compliqué, on amène ça chez les copains ?". Quand on voit la vidéo, c'est fingers in the noZe. Quand on le fait en vrai, c'est une autre histoire !! Ca nous fera des souvenirs, ça c'est certain... Entre la pâte qui se perce quand on la roule en boule pour faire le nez, la mozzarella rapée qui tombe et s'échappe de partout lorsqu'on entortille la barbe ou le jaune d'oeuf mélangé au colorant qui n'adhère pas sur certaines parties de la pâte sans qu'on comprenne pourquoi, et j'en passe, ce vieux barbu nous a donné du fil à retordre ! Malgré tout le résultat était plutôt sympathique quand même :

pere_noel

Ensuite, les desserts. D'abord, les desserts du 24 décembre : nous étions 30 à table, il en fallait donc plusieurs. Je commence par le plus classique : deux buches poires-caramel-speculoos, d'après une recette trouvée dans le magazine Marmiton. Ca n'a pas été une aussi franche réussite que je ne le pensais... Je pense que je n'ai pas bien maîtrisé l'usage de l'agar-agar. Malgré les quelques heures de mise au frigo préconisées, les bûches n'avaient aucune tenue lorsque j'ai voulu les démouler. Je les ai donc mises au congélateur pendant toute la durée du repas... Mais du coup, elles étaient glacées lorsque je les ai servies, alors qu'elles auraient dû avoir une texture mousse. Je n'ai pas osé les sortir avant le dernier moment. J'aurais sans doute dû : ma soeur a fait la même recette, elle a sorti la bûche en début de repas et en était très contente !

buches

Ensuite, mon traditionnel et annuel gâteau des neiges... Cette année je ne sais pas comment je me suis débrouillée, le trouve que le tour du gâteau était plus "brouillon" que d'habitude. Pour le décor, j'ai imaginé une scène de bataille de boules de neige entre plusieurs bonshommes de neige (j'ai été inspirée par ce gâteau). Je les ai modelés dans de la porcelaine froide Wepam (une pâte à modeler qui sèche à l'air libre). Seul inconvénient : le blanc n'était pas aussi blanc que celui du gâteau, du coup ils faisaient un peu grisonnants les bonshommes !

bataille_de_boules_de_neige

Le lendemain, 25 décembre, pour la première année, nous recevions chez nous. Nous n'étions pas très nombreux : 7 adultes et deux enfants, j'avais donc envie de réaliser un dessert "à l'assiette". J'ai acheté des grosses boules en plastique pour faire le contenant, et j'ai réalisé des portions individuelles de mon gâteau des neiges, toujours avec les mêmes bonshommes de neige.

desserts_boules

desserts_boules2

J'avais mis du film alimentaire dans la partie inférieure des boules, par précaution, puisqu'il ne s'agissait pas de boules alimentaires. J'ai réutilisé ces mêmes boules pour les desserts du 31, mais... j'ai complètement oublié le film cette fois-ci ! Jusqu'ici, ça ne semble avoir fait de mal à personne ;-) Pour le 31 donc, j'avais cette fois réalisé une panna cotta, et pour le décor mis des sablés en forme d'étoiles. Voici deux photos : l'une avant que j'aie mis le coulis et l'autre au moment de la présentation.

boules_sables

Mes emporte-pièce étoile viennent d'un kit édité par les éditions Marabout, "Le sapin à biscuits". Il y a cinq tailles d'étoiles et un présentoir pour les empiler et faire un sapin. Léger regret par rapport au kit : la forme des étoiles n'est pas la même que celle présentée sur la boîte, on ne peut donc pas réaliser le même sapin ! Et bien sûr, celui de la boîte me plaisait mieux... !

sables_sapin

 

Enfin, je gardais le meilleur pour la fin. Dernier des desserts réalisés pour le 24 décembre : un ours polaire, conduit par l'un des lutins du père Noël ! J'avais flashé sur cette idée peu de temps après Noël l'année dernière. Pour l'arrière-train de cet ours, j'ai réalisé un demi Alaska Bomb, dessert découvert dans l'émission Le Meilleur Pâtissier l'année dernière. Mais j'ai fait à ma sauce, autrement dit, archi simplifié : j'ai pris un saladier dans lequel j'ai mis du film alimentaire, dans le fond j'ai  étalé de la glace à la vanille (achetée toute faite !), par-dessus, de la glace à la framboise (achetée elle aussi). J'ai remis le tout au congélateur quelques heures puis j'ai démoulé mon dôme et je l'ai recouvert de meringue italienne avant de remettre le tout au congélateur. Ah, et je n'ai pas flambé la meringue : je trouvais ça trash de mettre le feu à l'ours !

La tête de l'ours a été façonnée avec... du papier d'alu ! Lui aussi recouvert de meringue italienne pour faire illusion. Enfin, les pâtes arrière, les yeux et le museau étaient en pâte à sucre tandis que les pâtes avant, les oreilles et la queue étaient en pâte d'amande (grosso modo, même prix au kilo, mais je me suis dit que certains préfèreraient peut-être... au final, personne n'a goûté ni des pattes avant, ni des pattes arrière !). Le lutin, lui, a été fait en Wepam, je ne pouvais pas me résoudre à le jeter après le repas !

gateau_ours_2

gateau_ours_lutin (2)

gateau_ours

Voilà pour cette année ! Vous savez le plus drôle ? Le 25 décembre soir, je commençais à réfléchir à mes desserts de l'an prochain, et à l'heure où je vous parle, je sais déjà quel gâteau je vais faire !!

06 septembre 2017

Le premier anniversaire de Matilda #4 Les gâteaux (3/3)

gateau3c

Enfin, le troisième et dernier gâteau réalisé pour l'anniversaire de Matilda. Tant qu'à faire, je le voulais dans un style un peu différent, tout en gardant la thématique "livres", forcément. J'ai hésité à faire un gâteau représentant un livre ouvert. Mais finalement, j'ai découvert cette épingle Pinterest et eu envie de faire quelque chose du même genre, en un seul étage puisque nous étions, cette fois, beaucoup moins nombreux.

J'ai pris tous mes petits restes de pâte à sucre colorée, en ai recolorée d'autres petits morceaux pour l'occasion, et j'ai découpé des rectangles de différentes tailles. Après je me suis amusée à chercher les titres des romans écrits par Roald Dahl (j'ai découvert que même si j'en connaissais beaucoup, ça ne représentait même pas la moitié de tout ce qu'il a écrit !) J'ai écrit ces titres au feutre alimentaire sur la pâte à sucre. Pour finir, j'ai disposé les rectangles tout autour du gâteau, pour représenter le dos des livres. 

gateau3a

Et sur le dessus du gâteau, toujours cette petite figurine de Matilda que vous connaissez bien maintenant... Les petits livres en pâte Fimo ont des couleurs assorties au dos des livres en pâte à sucre, je mentirais en disant que c'était totalement maîtrisé, mais je suis très contente du rendu ! Quant à la recette du gâteau, c'est celle qui est devenu un classique chez moi : le gâteau des neiges sans cuissons, que je réalise chaque année à Noël, et dont la recette se trouve ICI.

gateau3d

 

C'était mon dernier article sur l'anniversaire de Matilda ! Comme toujours, vous pouvez trouver d'autres idées sur le même thème en consultant mon tableau Pinterest ICI.

Et vous ne savez pas la meilleure ? J'ai déjà créé un tableau Pinterest : "2 ans de Matilda" !! Ne le cherchez pas, c'est un tableau secret... !

gateau3b

Enregistrer

05 septembre 2017

Le premier anniversaire de Matilda #4 Les gâteaux (2/3)

Je reviens vers vous pour vous présenter le deuxième gâteau réalisé pour l'anniversaire de Matilda. Nous étions plus nombreux, il me fallait donc un gâteau plus gros. Je l'ai présenté sur ma planche à découper. Je n'avais pas le courage de la couvrir de pâte à sucre comme je l'avais fait pour le premier gâteau... Du coup je l'ai recouverte d'une feuille violette. 

La moitié de la planche était occupée par la figurine de Matilda que j'avais modelée en pâte Fimo. J'avais découpé avec ma Silhouette Portrait le texte "Joyeux anniversaire Matilda" dans une écriture fine, en arrondi : j'aime beaucoup le rendu. Je trouve que la figurine est bien mise en valeur comme ça.

En revanche, il s'est avéré que recouvrir la planche à découper d'une feuille de papier n'était pas vraiment l'idée du siècle !! Une fois le gâteau posé dessus, j'ai vu apparaître au fil des heures de belles taches de graisse... Ca m'a alors semblé évident, mais je ne sais pas, je n'y ai pas pensé avant de les voir ! Je crois que quelque part je m'imaginais que la pâte à sucre ferait barrière entre le papier et le gâteau... Sauf que la pâte à sucre elle-même est grasse ! J'ai caché les misères en collant des "rustines" de papier !!

gateau2a

Vous l'avez compris avec ce premier aperçu photo, ce gâteau était en fait composé de trois gâteaux, représentant trois livres empilés les uns sur les autres. J'ai commandé sur internet une feuille de sucre : c'est commestible et on y imprime ce qu'on veut ! Souvent, on y met des photos. J'ai fait faire l'exacte couverture du roman Matilda qui m'avait inspirée depuis le début (comme je l'avais vu ICI et LA). Vu de dessus, ça donnait donc ça :

gateau2b

Et, forcément, pour les deux livres du dessous, j'ai choisi deux autres titres célèbres de Roald Dahl... Je les ai écrits au stylo pâtissier blanc sur le dos des livres : Charlie et la chocolaterie, Le Bon Gros Géant (BGG pour les intimes) posent aux côtés de Matilda ! 

gateau2c 

Bon, les moins maintenant... Cette fois encore, j'ai eu un travail colossal de coloration de la pâte à sucre !! Il m'a fallu une soirée de trois heures pour obtenir les trois couleurs des livres. Je savais qu'il fallait aussi énormément de temps pour étaler la pâte finement (afin d'en recouvrir ensuite les livres pour représenter leur couverture). Ca muscle les bras, vous pouvez me croire !! Il faut bien répartir la pâte pour avoir un beau rectangle, s'assurer d'avoir la même épaisseur partout... J'ai donc décidé de colorer puis, dans la foulée (dans la même soirée donc) étaler la pâte à sucre.

Ce n'est que le lendemain que j'ai repris mes rectangles de pâte pour en recouvrir les gâteaux... Et là, le drame : ça avait un peu séché, du coup ma pête était cassante, elle s'éffritait même par endroits. Ca se voit en particulier sur le gâteau du milieu : il y a une cassure entre le dos et l'arrière de la couverture.

gateau2d

Et puis, une fois de plus... J'ai eu un effet "livres lus et relus" !! Je cherchais un style livres neufs !! Je ne sais pas bien où j'ai pêché, ce qu'il aurait fallu que je fasse pour que ce soit plus net. Bon, c'est mon côté perfectionniste qui parle hein... parce que je ne suis pas sûre que les invités ont noté tous ces défauts. Il m'aura fallu plus de 8 heures pour réaliser ces gâteaux (je ne compte pas le temps de modelage de la figurine !) et... moins de 10 minutes pour le couper !!!

gateau2e

La base de ces gâteaux est la même que la première fois : un molly cake, garni de confiture fraises/rhubarbe pour l'un, crème de gavottes pour l'autre et enfin, pâte à tartiner au chocolat pour le dernier !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


04 septembre 2017

Le premier anniversaire de Matilda #4 Les gâteaux (1/3)

Je pensais publier en uun seul article les photos des trois gâteaux (puisqu'il y a eu trois anniversaires !), mais je n'arrive pas à me décider entre les photos, et ça va en faire une quantité folle si je mets tout en un seul article. Alors tant pis, je le fais en trois fois !

Tout a commencé alors que Matilda n'avait que quelques mois (peut-être 3 !!). Libération publiait cet article à l'occasion du centenaire de la naissance de Roald Dahl. Une amie de ma belle-soeur l'a vu et le lui a partagé sur Facebook en lui disant : "Regarde, pour ta nièce !".

894113-a-cake-decorated-in-the-style-of-the-roald-dahl-children-s-book-matilda-is-displayed-at-the-cake-and

C'est comme ça que j'ai découvert de gâteau (merci la copine !) et que ça m'a semblé une évidence : Matilda aurait un gâteau "livre(s)" pour son anniversaire (c'est donc le gâteau qui a déterminé le thème de son anniversaire !)

C'est à partir de là que j'ai fait plein de recherchers sur Google et Pinterest. Nos amis anglo-saxons ont énormément exploité le thème "Roald Dahl party", j'ai adoré toutes les idées que j'ai découvertes ! J'ai choisi de modeler une figurine de Matilda telle qu'elle avait été imagiée par Quentin Blake, sur cette illustration bien connue :

matilda-lee

J'ai trouvé un tuto vidéo sur Youtube, ICI. Je l'ai faite en pâte à modeler Fimo pour pouvoir l'utiliser sur chaque gâteau, et la garder en souvenir ensuite. Après quelques soirées de modelage, voici ce que j'ai réussi à obtenir :

matilda_fimo

Pour la caisse en bois, j'ai fait un cube avec du papier d'aluminium, pour utiliser moins de pâte Fimo. Je n'ai pas suivi de tuto particulier pour les livres, je les ai faits comme ça.

Cette figurine trônait sur un gâteau... en forme de livre, bien sûr ! Je me suis inspirée de ce gâteau de The flourcloud mais j'ai fait le mien aux couleurs de l'invitation et de la boîte photos : rose et jaune.

gateau1a

Comme souvent ces derniers temps, j'ai utilisé de la pâte à sucre blanche (nouvelle marque testée : la Renshaw, j'en suis très satisfaite, tant sur le goût que sur le modelage) que j'ai teintée avec des colorants en poudre. Moi qui trouvais ça beaucoup mieux parce qu'on peut choisir sa couleur exacte, ne pas en avoir trop dont on ne sait quoi faire... eh bien cette fois-ci, j'ai cru ne jamais en voir le bout, ça m'a semblé interminable ! En fait c'est super long déjà de teinter la pâte, et ensuite il faut recouvrir le gâteau, faire la déco... Bon, je suis contente du résultat, mais j'ai été un peu découragée sur le coup !

gateau1b

Les lettres sont découpées avec des emporte pièces Play-Doh, comme pour le gâteau de Wendy l'an dernier. J'aurais aimé une écriture un peu plus fine mais bon, c'est déjà pas si mal !

Pour la première fois, j'ai recouvert aussi le support sur lequel était présenté le gâteau : j'ai étalé de la pâte à sucre blanche sur ma planche en bois. Là encore, ça a été un peu long pour l'étaler, la lisser, etc... Mais je me suis dit que ça valait la peine de cacher le bois !

En revanche, je n'ai pas réussi à obtenir un gâteau aussi net que ce que je voulais. Si vous regardez bien le coin inférieur du gâteau (qui représente le coin des pages), ça fait un peu bouquin corné, usé et fatigué !! Bon, ça va hein... Mais pas parfait quoi !!

Et sinon, pour la recette : j'ai fait un molly cake, suivant la recette du blog féérie cake, garni de confiture fraises-rhubarbe ! A garder dans le livre de recettes !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

11 mai 2017

Cinq bougies à souffler #2 La déco

Après avoir réalisé les invitations d'anniversaire, j'ai cherché des idées de déco dans le thème fée Clochette que j'ai légèrement élargi à Peter Pan ça et là. Zoom sur quelques détails... Les couleurs ? Vert et violet !

Des fleurs gourmandes, d'après une idée trouvée sur le blog My Fair Party. Découpes en papier (à la Silhouette Portrait) et coeur bonbon Tagada Purple. 

7

 Une boîte lumineuse personalisée (dite aussi "light box") avec des bandes de plastique (comme pour les shaker cards, des feuilles de plastifieuse chauffées à vide) et du vynil (coupé lui aussi par la Silhouette Portrait)

4

Un cadre dont j'aime énormément le rendu ! Cette fois encore, j'ai repris une idée vue sur le blog My Fair Party. Bois flotté ramassé dans la forêt par ma super collègue (merciiii !), orchidées artificielles mais vraiment jolies achetées dans une solderie, ruban violet récupéré je-ne-sais-où et fée en papier, suspendue grâce à de petits fils. L'ensemble est très aérien, léger, bucolique... Le cadre a depuis trouvé sa place dans la chambre de Wendy.

9

Autre élément dont je suis particulièrement fière : une petite Clochette réalisée en pâte Fimo. Retour à mes premiers amours ! J'ai reproduit une figurine en pâte à sucre vue sur le compte Instagram d'Arte da ka et pour laquelle j'avais craqué. J'ai réalisé les aides en plastique dingue sur lequel j'avais dessiné des motifs au Posca blanc. A la sortie du four, alors que le plastique était encore maléable, j'ai placé les ailes sur ma fée pour leur donner la bonne forme avant de les coller au dos de la fée.

10

Cette petite fée est placée dans une sphère transparente en plastique, accrochée à une tige de métal : la boule est donc suspendue, elle bouge légèrement. Elle m'avait été offerte en décembre, à l'origine il y avait une jolie orchidée à l'intérieur. Une fois la fleur fânée, j'avais gardé le décor en me disant que ça pourrait servir à Noël prochain... J'ai adoré le rendu (toujours bucolique, oui, j'aime cet adjectif !)

11

Enfin, sur mon buffet, plein de bocaux de toutes formes et de toutes tailles, pour rappeler celui de l'invitation. (Dont celui que ma copine Fabia m'avait offert à Noël, rempli de sablés. Je l'ai ressorti avec plaisir pour le remplir à nouveau, de sablés en forme de papillons cette fois).

3

8

Je vous ai dit que j'avais ajouté de très légères références à Peter Pan. Il y a d'abord eu ce nuage, vu sur Pinterest. J'ai coupé une forme de nuage dans du carton et c'est Wendy qui a collé du coton dessus, elle était heureuse de participer à la déco de son anniversaire.

13

Enfin, au dessus de la porte d'entrée, l'ombre de Peter Pan qui cherchait à se faire la malle... Idée vue sur le blog de Korie B., j'avais trop aimé pour ne pas faire pareil !

12

A très bientôt pour la suite !

11 janvier 2017

Desserts des réveillons 2016

 Mi-janvier arrive à grands pas, il va falloir que je m'active un peu pour vous montrer mes bricoles de Noël !!

On commence par les desserts des repas de fête. Nous étions invités le 24 et le 25, mais nous nous occupions de la fin du repas. Il fallait donc quelque chose de transportable. Cette année, j'avais demandé pour mon anniversaire un moule à bûche, je l'ai donc inauguré ! Ma première bûche glacée framboises - coeur vanille (je n'ai pas pensé à prendre de photos une fois la bûche découpée...). J'en ai réalisé une pour le 24 et une autre, identique, pour le 25. Le décor était minimaliste : du papier découpé à la machine Silhouette Portrait !

buche

Ensuite, mon dorénavant traditionnel gâteau des neiges ! C'est la troisième année que je le réalise, il rencontre toujours autant de succès, je prends plaisir à chercher chaque année un nouveau décor. Vous pouvez voir la version 2015 (ainsi que la recette de ce gâteau) ICI, celle de 2014 LA et maintenant, l'édition 2016 :

gateau_pere_noel2

J'ai trouvé le modèle chez Magical Cakes. Il m'a tout de suite plu ce père Noël en vacances (bien méritées) ! J'ai mis du colorant alimentaire bleu dans ma préparation mascarpone - crème fleurette - noix de coco pour représenter la mer et émietté des speculoos au milieu pour faire une petite île. Quant au père Noël, je l'ai modelé cette fois en pâte Wepam, c'est de la porcelaine froide, elle sèche à l'air libre. Mon seul regret, c'est de l'avoir fait un peu trop gros, j'aurais dû réduire la taille de ce bonhomme pour que l'île paraisse plus grande...

gateau_pere_noel

Le 25, il y avait plus d'enfants. J'ai fait la même recette, même colorant, mais avec un autre personnage... Eh oui, chez nous non plus on ne coupe pas au fameux libéréééééée, délivréééééée... ! Olaf (en pâte à sucre, lui, avec dessin du visage et coloriage des bras / cheveux au feutre almentaire) a rencontré un certain succès auprès de ma Poulette, mais aussi de ses cousins et cousines ! J'ai mis des paillettes alimentaires sur le dessus de ma préparation bleue, et ajouté un sapin en chocolat blanc, réalisé grâce à un moule à chocolats trouvé pour trois fois rien à Stockomanie.

Pour la petite anecdote, je n'avais pas prévu ça mais tous ceux qui ont mangé de ces deux gâteaux se sont retrouvés avec les lèvres un peu bleuies, c'était en fait très drôle !!

olaf2

Enfin, le dessert du réveillon du 31 décembre. Cette fois, ça se passait chez nous, pas de problème de transport donc. Toujours pour mon anniversaire, j'avais demandé des moules en demi sphères. J'ai ainsi réalisé des coques en chocolat dans des moules en silicone (allant à l'encontre de ce que préconise monsieur Lignac dans le Meilleur Pâtissier... !). Je les ai garnies de mousse au chocolat.

chocolats1

J'ai présenté le tout dans un plat au centre duquel j'avais mis un sapin, lui aussi en chocolat, réalisé sur le même principe que le sapin étoiles du précédent gâteau. J'avais acheté ce moule l'an dernier, souvenez-vous. J'ai bombé le tout à la pompe pailletée dorée alimentaire. Pour finir, sur chaque sphère j'ai ajouté un petit chocolat de Noël.

chocolats3

Je termine avec ma toute petite note de déco pour le 31 : des marque noms pour les verres. Nous prenions l'apéritif debout pendant que les enfants mangeaient à table, je voulais donc que chacun puisse identifier son verre, je sentais le coup qu'on allait le poser n'importe où sans se souvenir après... J'ai découpé (non, en brai, ma machine a découpé) des "2017" qui se glissaient autour des pieds des verres. Les prénoms étaient écrits en bas du zéro. Il avait la classe le mojito non ?

verres

Enregistrer

Enregistrer

06 mai 2016

Un anniversaire Peppa Pig #5

Dernier volet des 4 ans de ma Poulette sur le thème Peppa Pig ! Je vous ai montré les deux premiers desserts (à revoir ICI si vous avez manqué l'épisode...), voici maintenant les deux derniers gâteaux, ceux dont je suis la plus fière !

J'ai bien sûr commencé par modeler les personnages de Peppa Pig, mais j'ai choisi cette fois de les faire en porcelaine froide Wepam plutôt qu'en pâte à sucre. Je l'avais déjà évoqué sur ce blog, je trouve frustrant de passer temps de temps à modeler pour que ça finisse dans les estomacs (dans le meilleur des cas !) ou à la poubelle (car souvent personne n'ose ou n'a envie d'en manger !). Donc personnages à garder plus tard pour Wendy... J'ai choisi la porceaine froide plutôt que la Fimo parce que je trouvais pratique que ça sèche à l'air libre. Cependant, malgré mes expériences précédentes (à revoir LA) plutôt satisfaisantes, j'ai été un peu déçue cette fois-ci : j'ai fait des personnages en 2D, et en séchant ils ont eu tendance à se recourber, ils ne sont pas restés bien à plat... Bon, ça ne se voit pas sur le gâteau, mais quand même !

Le gâteau justement... Le voilà :

gateau4

Tous les autres éléments sont, eux, en pâte à sucre : le soleil, les moulins à vent et les lettres (réalisées avec des emporte-pièce Play-doh !), pour garder malgré tout un peu de ce côté magique de la déco qui se mange ! Je peux d'ailleurs vous dire que Wendy s'est jetée dessus (elle a même croqué la Peppa Pig... j'ai dû lui dire trois fois que ça ne se mangeait pas !!)

En revanche, j'avais un peu la flemme de recouvrir le gâteau de pâte à sucre, le lisser etc. Pas le courage ! Et j'avais repéré sur le blog d'Emmanuelle une recette qui me tentait depuis un moment, ça a été l'occasion de la mettre en pratique ! Le gâteau est donc recouvert d'une mousse mascarpone / chocolat blanc (extra !). J'ai passé un peu de temps (beaucoup en fait !) à bien recouvrir le gâteau, mais j'étais contente du résultat !

gateau5

Et l'intérieur ? C'est un rainbow cake (gâteau arc-en-ciel) pas franchement rainbow puisque, vu le thème, je le voulais tout rose ! J'ai hésité entre faire les 6 couches du même rose ou faire un dégradé... Je me suis lancée dans la deuxième option, mais j'ai eu un mal de chien à faire des couches de différentes couleurs, parce qu'il suffit de très très peu de colorant pour teinter la génoise !!

gateau6

Bon, ceci dit, ça a fait son effet et, comme promis par Emmanuelle, c'était un délice !

La recette de la génoise vient du blog "la popotte de Manue" :

  • 430 g de farine
  • 430 g de sucre
  • 220 g de beurre
  • 350 g de lait
  • 5 oeufs
  • 1 cc de levure chimique
  • 1 cc de vanille liquide
  • Colorant rose

Fouetter le sucre et les oeufs jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
Faire fondre le beurre et le mélanger avec le lait, mélanger la farine avec la levure chimique.
Ajouter alternativement et en fouettant continuellement le lait et la farine. Incorporer la vanille.

Préchauffer le four à 180°C.
pser la pâte et la diviser en 6. La répartir dans 6 bols et y ajouter du colorant en poudre avec la pointe d'un couteau. Cuire chaque partie dans un moule à manquer 10 à 12 minutes (on peut les cuire deux par deux si on a des moules du même diamètre) Les laisser refroidir 5 minutes puis démouler. Répétez l'opération et stocker les disques de génoise sur du papier sulfurisé.

 

Suivant les conseils d'Emmanuelle, j'ai choisi la recette du blog Ôdélices pour la mousse au mascarpone à laquelle j'ai ajouté du chocolat blanc :

  • 250 g de mascarpone
  • 500 g de crème liquide entière (environ 50 cl)
  • 100 g de sucre glace
  • 200 g de chocolat blanc

 

Mélanger avec un fouet électrique la crème fraîche entière liquide et le mascarpone dans un saladier pour monter la crème. Lorsqu’elle commence à épaissir, ajouter le sucre, puis le chocolat blanc que vous aurez préalablement fait fondre au bain marie. Continuer de fouetter pour avoir une chantilly.
Ensuite, on alterne une couche de génoise, une couche de mascarpone, jusqu'au bout. Recouvrir le gâteau du restant de chantilly.



Le lendemain, un autre gâteau. Wendy m'avait vu regarder des modèles de gâteau sur internet et m'avait dit : "je veux celui-là, mais avec Peppa, George, Papa et Maman Pig dessus !". Et elle me montrait... ce gâteau à étages ! Rien que ça ! J'ai relevé le défi... Voici donc ma version, inspirée de ce que j'ai vu ICI.

gateau7

Personnages en Wepam comme je l'ai déjà dit, bougies ballons, lettres, moulins et cadeaux en pâte à sucre !

gateau8
J'ai à nouveau recouvert le tout de mousse de mascarpone, sans chocolat blanc cette fois-ci car je craignais que ce soit trop sucré : à l'intérieur j'avais alterné des couches de génoise (recette du gâteau Bob Razowski) avec des couches de mousse au speculoos. C'était aussi très bon ! Mais trois étages à recouvrir de mousse mascarpone, je peux vous dire que ça prend un temps monstre (j'ai passé plus de 4 heures en tout sur ce gâteau !)

gateau9

La recette de la génoise vient de Marmiton, je l'ai déjà utilisée plusieurs fois :

  • 300 g de farine
  • 300 g de sucre 
  • 4 oeufs 
  • 1 ou 2 sachets de sucre vanillé 
  • 1 sachet de levure chimique 
  • 1 verre de lait
  • 1 verre d'huile

Mélanger les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange blanc.
Ajouter peu à peu le verre de lait, le verre d'huile, la levure puis la farine.
Monter les blancs en neige très ferme, puis les incorporer délicatement.
Beurrer et fariner légèrement un grand moule à manquer.
Faire cuire entre 60 mn à 150°, en enfournant à four froid.

J'ai réalisé cette recette deux fois pour avoir deux gâteaux de chaque taille, soit 6 gâteaux en tout.

 

La recette de la mousse au speculoos vient elle aussi de Marmiton :

  • 500 g de mascarpone
  • 6 jaunes d'oeufs
  • 6 blancs d’oeufs
  • 4 cuillère à soupe de sucre (blanc ou de canne)
  • 1 paquet de spéculoos

Mixer les spéculoos, mais laisser des petits morceaux pour avoir du croquant dans la mousse.
Mélanger le mascarpone avec le sucre, les jaunes d’œufs et les spéculoos mixés.
Battre les blancs d’œufs en neige.
Mélanger les blancs battus avec le mascarpone, tourner délicatement en veillant de ne pas « casser » les blancs.
Si vous voulez la servir telle quelle, mettre trois heures au frigo et ajouter des morceaux de spéculoos sur la mousse au moment de servir.

Pour ma part, je n'ai laissé reposer la mousse qu'une petite heure au frigo, pour qu'elle soit moins liquide mais qu'elle sétale encore bien sur mes génoises. J'ai mis une cousse de mousse au milieu de deux génoises, puis j'ai recouvert le tout de mascarpone.

 



Voilà, c'était le dernier chapitre de cet anniversaire ! Si vous voulez voir momn tableau Pinterest d'inspiration Peppa Pig, c'est ICI.

Je me demande bien ce qu'elle me demandera l'an prochain... !

26 décembre 2015

Repas de Noël

J'espère que vous avez passé un bon Noël et que vous n'avez pas eu d'indigestion !

J'ai profité des deux repas (24 au soir et 25 midi) pour cuisiner un peu... Pour l'entrée / apéro, un petit sapin feuilleté, tout simple à réaliser, mais dont le rendu est vraiment chouette ! J'avais publié le tuto sur ma page Facebook, vous pouvez le retrouver ICI. A gauche, avant cuisson, à droite, après !

feuillete_noel

 

Ensuite, ce que je préfère : les desserts ! Cette année, en me promenant à Cultura, j'ai trouvé par hasard un moule en siliconne (marque Silikomart) pour réaliser un sapin en chocolat : le moule permet de créer des lamettes de chocolat qu'on empile sur une tige... C'est juste un peu long de bien faire les lamelles (il faut racler les contours pour que ça ne dépasse pas) mais sinon, rien de compliqué !

moule_sapin

Je trouvais le résultat plutôt sympa (sapin-sympa ! Bon, OK, je garde mes blagues pour moi...) et effectivement, ça a bien plu ! Le sapin de gauche alterne chocolat noir et chocolat lait-caramel, pour ce dernier, le tempérage est plus difficile à faire du coup les lamelles étaient un peu moins jolies. Le sapin de droite est entièrement en chocolat noir. Je n'avais pas de thermomètre de cuisine sous la main mais j'ai trouvé une super technique de tempérage du chocolat noir sans thermomère ICI, je le referai il était bien brillant c'est parfait !

sapins_chocolat
Au pied du sapin, des sablés réalisés avec ma Poulette, qui m'a réclamé de faire des biscuits pour le père Noël ! C'est une tradition que je ne suivais pas petite et que je n'aurais pas faite, mais elle a entendu ça dans une chanson apprise à l'école et a insisté pour que le père Noël ait à manger... J'ai trouvé ça trop mignon ! Excellente recette trouvée ICI, j'ai simplement ajouté 200g de farine comme suggéré dans plusieurs commentaires. C'était effectivement très bien au niveau de l'équilibre des ingrédients, par contre ça a fait une sacrée quantité de pâte, la prochaine fois j'en ferai deux fois moins : j'ai réalisé 250 sablés en tout !!

Et pour finir, j'ai repris la recette du gâteau des neiges sans cuisson que j'avais faite l'an dernier. Je le trouve vraiment super ce gâteau : il est léger, très facile à réaliser, parfait pour une fin de repas de Noël. J'ai changé le décor du dessus, cette fois-ci j'ai trouvé le modèle dans le Créative magazine n°26 de novembre-décembre 2015.

gateau2

J'y ai quand même passé 3/4 heures... ! J'avais prévu de le faire deux fois, pour chacun des repas, mais j'ai été prise par le temps donc finalement j'ai repris le décor le 24 au soir pour le réutiliser le 25... Pas très classe pour les invités du 24 !! :-D

 

gateau1
Je me demande quand même si l'année prochaine je ne ferai pas plutôt un décor en pâte Fimo ou en Wepam : non comestible, mais qui se garde... Si le côté pâte à sucre, comestible, est surprenant pour les invités et rigolo, il ne présente finalement pas énormément d'intérêt car persque personne n'en mange... Je suis donc un peu sceptique... Il vaut peut-être mieux garder la pâte à sucre uniquement pour les gâteaux à recouvrir, non ?

gateaux

Posté par Smurphy à 23:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,