Il y a de nombreux auteurs que j'aime énormément, en particulier des auteurs d'albums jeunesse. Parmi eux, il y a Edouard Manceau, dont j'aime beaucoup le style d'illustrations, l'humour, la variété... Je vous ai déjà parlé de lui à l'occasion du spectacle de marionnettes et théâtre d'ombres l'an dernier : nous avions adapté deux de ses albums. Parmi ces deux livres, il y avait Gros cornichon, que j'ai à nouveau décidé d'exploiter, différemment.

Si vous suivez ma page Facebook, vous avez pu voir ces derniers jours des petites formes... Cette fois-ci en feutrine. Ma feutrine était fine, je l'ai donc doublée pour plus d'épaisseur, de solidité, de maniabilité. Un fond gris unis pour le dos des pièces donc. Il permet aussi de joindre les morceaux qui sont à déplacer deux par deux : les arbres ou la maison. Tout a été cousu à la main, je le sentais mieux qu'à la machine, en particulier pour les toutes petites pièces !

gros_cornichon1

A quoi ça sert tout ça, me direz-vous si vous n'avez pas vu la version théâtre d'ombres ou si vous ne vous en souvenez plus... Eh bien, à reconstituer un gros cornichon bien sur ! Un monstre qui veut nous manger tout cru, mais dont on va chatouiller différentes parties du corps : les cornes, les bras, les pieds, etc. Jusqu'à le démonter complètement et le transformer en un tout autre décor ! Voici un gif pour que vous puissiez voir évoluer le monstre :

gros_cornichon0

J'ai également créé un petit pense-bête sur un format 12 x 12 cm avec d'un côté le monstre reconstitué, de l'autre le texte et le résultat final attendu... Comme ça, on peut jouer avec les formes sans avoir à s'interrompre pour tourner les pages du livre. Même si, en réalité, le texte est répétitif et donc très simple à retenir, donc on en vite plus besoin ! C'est sur le blog de Jill que j'ai trouvé l'idée de la petite carte récapitulative : j'adore ce qu'elle a fait à partir d'une comptine anglaise, à voir ICI !

gros_cornichon2

Enfin, la petite touche finale dont je suis très fière : une pochette pour ranger le tout ! J'ai choisi dans mon stock des tissus assortis au personnage : bleu vert et jaune. C'est une pochette extrêmement simple, deux rectangles cousus endroit contre endroit, on rabat un côté pour former la pochette, on le coud. Le tout ferme avec une pression Kam, jaune comme les coutures.

gros_cornichon3

Au départ, j'ai réalisé ces formes en feutrine pour une animation avec une classe de maternelle qui doit venir à la fin du mois. Puis je me suis dit que ça plairait peut-être à ma Poulette, donc je lui ai proposé. Je ne pensais pas remporter un tel succès !! Elle adore, y joue toute seule ou nous demande de lui raconter l'histoire. Visiblement, elle ne s'en lasse pas. Ca l'a même drôlement bien occupée un soir au restaurant, c'était top, je me suis dit qu'il allait m'en falloir plusieurs autres comme ça !! Pas encombrant, facile à transporter dans le sac à main, impec' quoi ! Et papa poule a pu lui raconter aussi grâce à la petite notice... C'est juste une super récompense quand elle aime autant ce que je fais ! Ca vaut bien les 6/8 heures passées sur cette bricole...

Bref, pour l'instant c'est 100% réussite, reste à voir si le succès sera bien au rendez-vous avec ma classe ! A suivre... !