15 septembre 2019

Le loup d'Olivier Douzou

loup_spectacle

Je reviens aujourd'hui pour vous présenter un nouvel album jeunesse que j'aime beaucoup et dont ma collègue et moi avions fait une adaptation lors de notre spectacle de marionnettes annuel. Il s'agit cette fois de Loup d'Olivier Douzou aux éditions du Rouergue.

Dans cet album, un loup est composé au fil des pages, élément après élément : son nez, puis son oeil, puis son autre oeil, ses oreilles, ses dents, ses "autres dents", etc. On trouve sur de nombreux blogs l'adaptation de cet album en raconte tapis, et pour cause, il s'y prête vraiment très bien. Isastuce propose même sur son blog un tuto avec le patron pour fabriquer ce loup.

J'ai repris son patron, mais je n'en ai pas fait un tapis. J'ai créé tous les éléments en feutrine, et au dos de chacun, j'ai ajouté un scratch. Il y avait à la bibliothèque un panneau avec de la moquette dessus, qui ne servait à personne. J'ai agraphé un morceau de tissu dessus, pour représenter la nappe. Lorsque nous l'avons présenté, nous avons posé le panneau sur un chevalet en bois. Il était ainsi bien visible pour tout le public ! Voici une petite vidéo pour que vous ayez une idée de la construction de l'animal :-)

 

C'est un projet assez simple, les pièces ne sont pas difficiles à reproduire, je les ai toutes cousues à la main, principalement lors de mes trajets quotidiens en train. Et pour le coup, le rendu est vraiment très fidèle à l'album, c'est ça que je trouve particulièrment chouette ! Voici quelques photos du tableau avec les pages de l'album à côté :

loup_douzou1

loup_douzou2

 

Vous l'avez peut-être remarqué sur la première photo, ma collègue avait deux petits instruments de musique près d'elle : une cloche et un xylophone. Elle faisait tinter la cloche à chaque fois que je posais un élément sur le tableau, et utilisait le xylophone pour la chute ("et je mange... ma carotte !"). J'aimais beaucoup le rendu, c'était peu de choses mais ça habillait vraiment l'ensemble, et chaque coup de cloche faisait monter la tension, jusqu'à cette belle chute ! Les enfants ne quittaient pas le tableau des yeux, et ont tous beaucoup aimé cette histoire... qui fonctionne du tonnerre aussi quand on la raconte avec l'album !

loup_spectacle2

Posté par Smurphy à 23:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 septembre 2019

La Craftine box de décembre 2018

En décembre dernier, j'ai reçu une Craftine box. Le principe ? Une box dans laquelle se trouvent 2 patrons (à télécharger en PDF) et le tissu nécessaire pour la réalisation de l'un des deux patrons. On peut aussi y trouver des accessoires tels que fermeture, boutons ou fil... Il est possible d'acheter une box à l'unité ou de prendre un abonnement et ainsi en recevoir une tous les 2 mois.

J'aimais bien l'idée de la surprise à l'arrivée. Les tissus que j'ai découverts dans cette box m'ont bien plu, parce que c'est une matière que je n'avais jamais travaillée (de la crêpe) et une couleur vers laquelle je ne me serais pas spontanément dirigée :

ob_dd2a8e_201812-visuel-contenu

En revanche, je n'étais pas convaincue par les 2 patrons proposés, la robe melon et la combinaison abricot :

 

craftine

Je suis plutôt petite et je préfère les vêtements qui marquent ma taille, ce n'était pas le cas de la robe et je n'ai vraiment pas l'impression que les combinaisons me vont bien. J'ai donc choisi de chercher un autre patron ! Et mon choix s'est arrêté sur un patron du livre Le charme du style classique de Shinto Ota aux éditions de Saxe. La robe en couverture du livre m'a tapé dans l'oeil, et c'est tout naturellement que j'ai jeté mon dévolu sur elle :

robe_craftine

J'avais lu beaucoup d'éloges sur les tissus Craftine, et je confirme qu'ils sont super agréables à coudre et à porter. J'ai beaucoup aimé découvrir cette matière que je n'aurais sans doute pas osé acheter de moi-même. En revanche, le tissu à motif était assez fragile, on avait vite fait de tirer un petit fil ici ou là... Et il se trouve que cette robe qui m'avait tant plu était quand même d'un sacré niveau, j'en ai bavé !! Du coup, conséquence logique, j'ai dû découdre plusieurs fois pour corriger des erreurs... ce qui a fragilisé le tissu. Malgré tout, les petits accrocs sont assez discrets.

robe_craftine2

Concernant le modèle à proprement parler, comme je le disais, il ce n'est pas le patron le plus facile que j'ai eu entre les mains ! Je n'ai pas bien compris comment se cousait le "motif" qui forme une pointe sur le devant, du coup j'ai fait un peu à ma sauce, ce n'est pas parfait. J'avais très peur pour les poches aussi, c'était la première fois que j'en faisais, mais ça, en revanche, ça a été plutôt simple. Il y en a une qui a un tout léger défaut, un tombé qui ne se fait pas exactement comme il faudrait, mais ça ne se voit pas quand je la porte et que je suis en mouvement ! Je dois avouer que j'ai quand même regretté à un moment de ne pas avoir simplement choisi l'un des patrons proposés dans la box, alors même que tout le monde s'accorde à dire sur leur page facebook qu'ils sont accessibles aux débutants et très bien détaillés... Mais finalement, une fois qu'elle a été finie, j'ai été très contente d'avoir persévéré. Je la porte régulièrement, et j'ai reçu plusieurs compliments, de gens qui ne se doutait même pas qu'elle était cousue main (et encore moins par moi !)

robe_craftine3

En conclusion, c'était plutôt sympa comme projet, j'ai beaucoup aimé et le principe, et les tissus proposés. Et faire cette robe est ce qui m'a donné confiance en moi pour coudre quelques mois plus tard la robe TaRaKa alors même que j'avais très peu de temps devant moi.  Et je devrais prochainement vous reparler de Craftine, j'ai assemblé hier les différentes pièces du patron proposé dans une autre de leurs boxs...

Posté par Smurphy à 21:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2019

La rentrée de la petite Chouquette

 On y est : la première rentrée de ma Chouquette ! Je n'ai pas dormi de la nuit, mais pour elle, ça a été comme sur des roulettes... ! 😄

Il y a 4 ans, j'avais cousu le premier sac d'école de sa grande soeur. Cette année, j'ai voulu faire pareil pour elle. J'avais repéré l'adorable sac souriceau d'Aurélie Marchal alias Quand Lisane rêve dans son dernier ouvrage, Quand Lisane coud des doudous et accessoires pour les petits, aux éditions Créapassions. Je l'ai montrée à ma Chouquette, enthousiaste... mais elle a eu la même réaction que sa grande soeur à l'époque : "Non, je veux pas ça moi". Et effectivement, elle savait très précisément ce qu'elle voulait... "Moi je veux un sac Gruffalo pour aller à l'école".

Le Gruffalo, ce personnage que j'aime tant, cet album que j'ai raconté tellement de fois aux classes et aux enfants venus à la bibliothèque : Gruffalo de Julia Donaldson, illustré par Axel Scheffler, aux éditions Autrement (pour la première version, celle qu'on ne trouve plus... la nouvelle est éditée chez Gallimard, mais je n'arrive vraiment pas à me faire à cette nouvelle traduction. Enfin, ce n'est pas le sujet de ce soir...) Ce Gruffalo, j'en suis fan, et pour mon plus grand bonheur, j'ai transmis cette passion à ma Chouquette, qui ne jure que par lui. Mais du coup, il a fallu créer un nouveau patron... Je suis quand même partie du sac à dos souriceau. J'ai inversé le sens de la courbe de la poche de devant, pour en faire un sourire. Ensuite, j'ai suivi les indications que donne la petite souris dans l'album : il a des crocs impressionnants, des dents plus tranchantes que celles d'un requin, son nez porte une affreuse verrue, ses yeux sont oranges"... bref, fastoche quoi, il suffisait de lire !

sac4

Ce projet m'a occupée pendant 3 semaines, ce qui est visiblement bien plus long que pour toutes les autres couturières qui se sont attaquées à ce modèle de sac !! Je ne suis toujours pas une rapide... mais le résultat est à la hauteur de mes espérances et surtout, a énormément plu à Matilda ! Il fallait la voir devant son sac !! Quand je le lui ai fait essayer, elle ne l'a plus lâché...

sac1

Elle a quand même ouvert la poche / la bouche pour regarder à l'intérieur et me demander : "elle est où sa langue toute noire ?". et oui, elle aussi connaît l'album par coeur !! Pas de chance, je n'ai pas eu le souci du détail jusque là, mais elle a semblé me pardonner cet oubli.

sac7

Le plus difficile pour moi dans la réalisation de ce sac ça a été la pose du biais à l'intérieur. Finition indispensable, mais vraiment pas évidente vu le nombre d'épaisseurs ! Du coup, je l'ai fait à la main, je sentais que ce serait trop compliqué pour moi à la machine.

sac5

Derniers petits détails : j'ai trouvé hier, donc la veille de la rentrée, sur une foire à tout, LE porte-clé qu'il me fallait, c'est-à-dire un porte-clés photos dans lequel j'ai glissé l'image de la petite souris avec le prénom de Matilda, pour que son sac soit facilement identifié par le personnel de l'école. J'avais cette idée dans la tête depuis le début, mais je n'avais pas pris le temps de chercher le porte-clés... j'ai eu un gros coup de chance du coup en le trouvant hier, pour la somme exhorbitante de... 5 centimes !! Enfin, j'ai glissé une petite étiquette avec d'un côté le logo de mon blog et, de l'autre, son nom :-)

sac6

Et alors, quand on n'a jamais eu de doudou, qu'est-ce qu'on emmène dans son sac Gruffalo ?... 

sac3

Et oui, un Gruffalo évidemment !

Alors voilà, mission accomplie, et je suis vraiment fière d'avoir fait ça pour ma fille, et d'avoir vu son sourire et les étoiles dans ses yeux ! #mamanpoule...

sac2

Posté par Smurphy à 21:53 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 septembre 2019

La rentrée de la grande Poulette

C'est demain la rentrée, je ne vous apprends rien ! Ma petite Chouquette rentre à l'école maternelle, et ma grande Poulette en CE1. Chaque année, je n'en reviens pas du temps qui passe si vite...

Pour l'une, j'ai cousu un petit sac d'école, que vous montrerai très bientôt. Mais l'autre a choisi un cartable du commerce... ce qui ne m'a pas empêchée de lui coudre un accessoire indispensable de rentrée : une trousse ! Peut-être vous rappelez-vous de celle que je lui avais faite l'an dernier... elle prenait beaucoup de place sur le bureau, j'ai donc choisi un modèle moins encombrant ! Cette fois encore, tout vient de mon stock : tissus, similis cuirs, fermeture. Vous reconnaîtrez peut-être le tissu bleu, avec lequel j'ai fait mes sacs à vrac.

trousse2

J'avais repéré ce joli motif licorne proposé par Aurélie Marchal alias Quand Lisane rêve dans son dernier ouvrage, Quand Lisane coud les animaux du monde, aux éditions Créapassions. Il était prévu pour un sac, j'ai donc énormément réduit le patron pour l'adapter à la trousse. Les éléments étaient tellement petits que j'ai simplement dessiné les yeux ! Je me suis lâchée sur les paillettes, j'adore ça et ma Poulette aussi. J'en ai mis jusque dans le prénom, découpé dans du flex à paillettes avec ma Silhouette portrait.

trousse1

Je n'ai pas suivi de tuto particulier, j'ai un peu cousu ça au feeling, d'ailleurs elle n'est pas parfaite. Je l'ai commencée vendredi soir, et terminée aujourd'hui à 18h30 (encore un record de publication sur mon blog) !! Mais quand je l'ai offerte à ma Poulette (à qui je n'avais pas dit que je lui préparais une trousse), elle a presque sauté de joie, elle était ravie... et ça, c'est vraiment la plus belle des récompenses que je peux avoir !

Bonne rentrée à tous !

Posté par Smurphy à 22:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 août 2019

Duo de robes kawaï

Il y a un mois et demi, j'ai emmené ma mini Chouquette faire du shipping... à Mondial Tissus. Je lui avais dit qu'elle allait pouvoir choisir le tissu pour son cartable (je vous en reparle dans un prochain post !). Le tissu a bien été choisi mais pas seulement... elle a eu un coup de coeur pour un autre et m'a tout de suite dit : "moi je voudrais une robe comme ça maman, tu peux m'en coudre une ?". J'ai trouvé tellement mignon qu'elle choisisse un tissu et sache dire quel vêtement elle voulait que j'en ai acheté un morceau... trop court !! Enfin, assez long pour une robe taille 4 ans, mais trop petit pour une taille 8 ans, et je savais que ce tissu licorne plairait aussi à ma grande Poulette. Par chance, j'avais en stock un tissu qui s'accordait bien avec les imprimés kawaï fraîchement achetés. Mais c'est exactement comme ça qu'un projet simple devient compliqué...

robes9

Je suis partie d'un patron gratuit et très simple : la robe Poppy de Lou and me. J'ai coupé plus court et ajouté un bandeau dans le bas...

robes8

Le haut est fermé par des boutons pression. Rien de bien compliqué, si ce n'est que je me suis plantée en imprimant le patron, puis en le découpant, mais que je ne m'en suis aperçue qu'après avoir découpé mes pièces de tissu... enfin bref, ça n'a pas été aussi rapidee que ça aurait dû, mais le résultat est là : il y a bien une robe pour chacune. Matilda adore s'habiller comme Wendy et donc lui demande de temps à autres si elle veut bien mettre la même robe qu'elle... j'ai profité d'une de ces fois-là pour faire mon shooting photos !

robes2

Il y en a une qui adore se prêter au jeu des photos, et l'autre qui n'en a rien à cirer...

robes3

Faut-il vraiment que je dise laquelle des deux aime jouer au mannequin ?

robes6

En revanche, la Chouquette, toujours en mouvement, pas moyen de la faire poser...

robes5

 

1 robe mais 2 personnalités bien différentes 😄! J'aime beaucoup ces deux photos...

robes

On se retrouver bientôt pour causer de ce fameux premier cartable... !

Posté par Smurphy à 23:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 juillet 2019

Le jour du dépassement...

sac_vrac3

Voilà ce que nous pouvons lire sur francetvinfo.fr aujourd'hui, on ne peut pas dire qu'il s'agisse d'une nouvelle très réjouissante... Chaque année, le "jour du dépassement" comme on l'appelle arrive de plus en plus tôt. Visiblement, on n'arrive pas à inverser cette tendance, c'est tellement désolant... et inquiétant !

Je n'ai pas de solution miracle, et c'est sûr qu'à mon niveau je ne peux pas faire grand chose. Mais je persiste dans mes petits gestes, en me disant qu'en montrant mes bricoles zéro déchet, ça fera peut-être un effet boule de neige, en inspirant d'autres qui pourront en inspirer d'autres...

Voilà ce qui m'amène à vous montrer aujourd'hui un basique du kit zéro déchet de base : les sacs à vrac !

sac_vrac1

Rien de bien sorcier dans cette cousette, mais j'en suis contente : je les trouve jolis et pratiques. La petite "fenêtre" en filet permet de laisser voir ce qu'il y a dedans, pour le contrôle lors du passage en caisse.

sac_vrac2

Le tissu comme le filet viennent de Mondial Tissu.
Et vous ? Etes-vous équipé pour vos achats de fruits et légumes ?

Posté par Smurphy à 22:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juillet 2019

Une balle de préhension très girly

balle_prehension3

Vous reconnaissez l'objet ? Eh oui, j'ai cousu une nouvelle balle de préhension ! C'est une balle que j'aime beaucoup, sa forme est originale et jolie, et elle permet aux petites mains dès 3 mois de la manipuler... Pour autant, je ne pensais pas en recoudre une de si tôt : non pas que ce soit si difficile, mais c'est répétitif, petit et donc fastidieux ! Mais quand j'ai vu qu'elle était mentionné sur la liste de naissance de ma filleule, je me suis dit que je ne pouvais quand même pas laisser quelqu'un d'autre en acheter une pour elle ! J'ai donc ressorti mes chutes de tissu (et, comme toujours, passé plus de temps à faire le choix des couleurs qu'à coudre !), mes rubans, et voilà ! Avez-vous remarqué que j'ai même glissé une petite étiquette-signature au nom de mon blog ? :-)

balle_prehension1

Autre petite particularité de cette balle : la maman de ma copine possède une brodeuse, je lui ai donc donné un morceau de tissu et demandé si elle pouvait me broder le prénom de ma jolie filleule. Il est donc noté sur 2 faces ! J'ai également glissé un grelot dans la bale, pour qu'elle fasse une douce musique lorsqu'elle est secouée. Quant au tuto, c'est une fois de plus celui de Mon bébé bio et moi que j'ai suivi.

balle_prehension4

Pour (re)voir mes autres balles de préhension, au crochet ou en couture, c'est ici !

Posté par Smurphy à 23:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2019

Ma robe TaRaKa

Ce week-end, nous étions de mariage. Dès l'annonce de la fête, j'ai décidé de me coudre ma robe. J'ai très rapidement fait mon choix quant au modèle : je l'ai choisi parmi ceux proposés dans le livre 200 robes à partir de 20 patrons d'Evelien Cabie aux éditions Marie-Claire. Mais j'ai eu beaucoup plus de difficultés à trouver le tissu... Finalement, c'est lors d'une virée à Paris que j'ai profité d'un passage dans le quartier Saint Pierre : j'en avais souvent entendu parler par les blogueuses couturières, et c'est vrai que ça vaut le détour ! Il y a bien 6 magasins de coutures, vraiment très grands, les uns à côté des autres, le rêve ! J'y ai traîné Papa Poule pour arpenter les rayons... et finalement, alors que je pensais ne rien trouver, c'est en repartant que je suis tombée sur ce coupon de 3 mètres, à 4,99€ !!

robe0

J'ai tout de suite craqué, et il faut dire qu'à ce prix, je ne risquais pas grand chose. Deux petits, légers, infimes soucis cependant : d'abord, c'était un tissu plein de petits trous, donc... il lui fallait forcément une doublure. Ensuite, nous étions à moins d'un mois du mariage... Mais, façon Barney Stinson dans How i met your mother, une petite voix dans ma tête s'est exclamée : "Défi accepté !!"

J'ai trouvé mon tissu de doublure à Mondial Tissus, et je ne me suis pas facilité la vie parce que j'ai choisi un satin rouge (qui m'a coûté + cher que le tissu principal de la robe !)... c'est ce qui rendait le mieux, parce que ça a de jolis reflets, mais le satin, ça glisse, ça bouge, même pour tracer les patrons dessus, c'est une vraie galère ! Mais j'y suis parvenue ! Et j'ai porté fièrement ma robe samedi !!

 robe6

 

Le principe du livre 200 robes à partir de 20 patrons est de combiner différents éléments de la robe comme on le souhaite : on choisi une forme de haut, une forme de jupe, puis une forme de col (ou pas de col), un type d'emmanchures (ou pas)... on constitue son modèle. J'ai ici choisi la base Aïko, modèle TaRaKa (chaque syllabe correspond à un élément)

robe2

J'ai pris mes mesures comme indiqué dans le livre, et les pièces tombent très bien, je n'ai eu aucune modification à faire (et heureusement, parce que je m'en sens bien incapable !). La plus grosse difficulté pour moi a été la réalisation du col... C'est en partie dû au satin, qui, comme je l'ai déjà dit, glisse beaucoup, mais aussi au fait qu'il faut bien le centrer, faire en sorte qu'il ne bouge pas au moment où il est cousu...

robe5

J'ai également choisi de le coudre la surpiqûre du col à la robe pour être sûre qu'il ne se relève pas de façon disgracieuse.

Il fallait faire des pinces à la jupe, mais je n'ai pas trouvé ça difficile. J'aime beaucoup les reflets que ça rendait lorsque le soleil tapait dessus :

robe3

Pour finir, j'ai acheté udes chaussures corail sur Vinted : c'est la première fois que je testais, mais j'ai été poussée par ma démarche zéro déchet et anti surconsommation. J'avais décidé de ne rien acheter de neuf pour ce mariage ! C'était un peu risqué parce que je n'étais pas sûre de la teinte, mais j'ai eu de la chance, c'était pile poil pareil ! Et j'y ai également acheté un bolero rouge. Je suis complètement satisfaite de ces achats, je trouve que le tout s'accordait bien !

robe1

Posté par Smurphy à 22:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2019

Bloub, bloub, bloub : un tablier à histoires

bloup1

Je vous présente un nouveau tablier à histoires ! Cette fois-ci, je l'ai cousu pour raconter l'album Bloub, bloub, bloub de Yuichi Kasano publié aux éditions Ecole des loisirs. J'aime beaucoup cet album, d'abord parce qu'il s'ouvre verticalement, ensuite parce qu'il est très rigolo : un petit garçon flotte tranquillement dans sa bouée lorsque son papa arrive et le soulève. Mais à son tour, le papa est soulevé par une tortue, qui elle-même est soulevée par un morse, etc. Peu à peu, on a un empilement de personnages, une tour de Pise à l'équilibre précaire...

9782211217293

Ce format vertical se prêtait donc totalement à un tablier ! J'en ai acheté un tout fait à Toto Soldes (Rouen). La partie couture a été très rapide : panne de velours bleue en bas du tablier pour former une grande poche, qui permet de cacher les personnages, tissu type tule avec des mini paillettes par-dessus pour représenter les reflets de la mer et un soleil réalisé avec de la peinture à tissus, selon le modèle du livre. Quant aux personnages, ils ont tous été réalisés au crochet, et je vous les présentais dans mon précédent article.

 

bloub10

 

J'ai utilisé ce tablier pour la première fois il y a 2 ans, lors de notre désormais traditionnel spectacle de marionnettes. Il a rencontré beaucoup de succès ! Les photos ont été prises en situation, par un enseignant venu avec sa classe (merci !). J'en ai refait d'autres à la maison, pour pouvoir vous montrer les pages du livre correspondantes.

bloup5

bloup6

bloup7

bloup8

bloup9

Mon idée de départ était aussi que ce tablier pourrait servir pour raconter des histoires sur le thème de la mer et de l'eau, comme un tapis lecture. La grande poche permet d'y cacher les éléments qu'on veut... Mais je n'ai finalement toujours pas eu l'occasion de le faire. Et cette occasion ne se présentera peut-être pas tout de suite, parce que j'ai changé de travail ! Je suis toujours bibliothécaire, mais plus spécialisée jeunesse. Si je fais encore des animations jeunesse (ouf !), c'est de manière plus ponctuelle. Et, surtout, je ne ferai plus de spectacle de marionnettes et théâtre d'ombres... Je délaisse ça avec regrets bien sûr, mais j'emporte tellement de merveilleux souvenirs de ces séances ! Et puis, il me reste plein de photos à vous montrer des deux dernières éditions (2017 et 2018 !), de quoi me replonger plusieurs fois dans ces bons souvenirs puisque je ne vous les montrerai plus en une seule fois comme je le faisais avant, mais petit à petit.

 

Encore de nombreuses bricoles de bibliothécaire à venir sur ce blog, donc... !

 

16 avril 2019

La jupe de l'atelier des modes

Ouh, comme j'ai du mal à tenir un rythme de publications ces derniers temps ! Ce ne sont pourtant pas les créas ni même les photos qui manquent... !

Ce soir, je reviens avec une jupe dont j'ai acheté un kit prêt à coudre lors de ma dernière sortie au salon Créations et savoir-faire sur le stand de l'Atelier des modes. La jupe était exposée et j'ai complètement craqué dessus, j'adore ce tissu aux motifs vitaminés, colorés et pleins de pep's ! 

jupe1

Lorsqu'on achète le kit, les tissus sont déjà coupés, il n'y a donc plus qu'à surfiler et assembler. Et pourtant, je n'ai pas trouvé ça si simple que ça... entre autres parce que le tissu de la doublire, plutôt fin, glissait beaucoup et qu'y faire un ourlet m'a demandé une patience infinie ! De même, ce beau tissu noir est assez fragile et ne pardonne pas les erreurs parce que l'aiguille qui passe laisse tout de suite des marques, donc même si on découd ensuite, il reste quelques traces...


jupe2

La jupe est en fait un grand pan de tissu qu'on "enroule" autour de sa taille et qu'on boutonne d'un côté, puis ferme avec la glissière de l'autre. Ca a été l'occasion pour moi de tester l'option boutonnière automatique de la nouvelle machine à coudre (électronique !) reçue il y a quelques mois pour mon anniversaire, je m'en faisais une montagne et finalement, c'est gééééénial, ça se fait vraiment tout seul : on appuie sur le bouton et on regarde faire ! Je suis fan et n'attends qu'une chose : refaire des boutonnières !

jupe6

La pose de la fermeture à glissière se fait au dernier moment, en essayant la jupe sur soi. J'ai longuement hésité aussi sur la meilleure inclinaison. Et quand ma jupe a été finie, j'ai eu un doute, ne sachant finalement pas si elle était réussie ou non... ! Le vrai problème en réalité était que j'étais un peu déçue : sur le modèle présenté, les écritures se trouvaient sur le devant de la jupe, la petite bonne femme aussi, or, sur la mienne, l'un comme l'autre sont sur les côtés voire plutôt derrière. Je pense que c'est parce que la taille de la jupe que j'ai vue sur le salon était plus petite que la mienne. Ce n'est pas grave, mais il a quand même fallu que je m'y fassse.

jupe3

J'ai quand même osé la porter, d'abord en famille, puis au boulot. Et là, heureuse surprise, j'ai reçu plusieurs compliments, et même de l'étonnement quand je disais que non, je ne l'avais pas achetée dans le commerce ! J'aime donc beaucoup cette jupe, je ne lui trouve qu'un défaut : une légère tendance à remonter (et elle est déjà assez courte !) lorsque je me promène et qu'elle doit supporter le frottement de mon sac à main !

jupe4

 

Posté par Smurphy à 23:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,