01 juin 2018

Trouver chausson à son pied

Je vous ai dit il y a quelques semaines que je m'étais acheté le dernier livre d'Anne Walterthum, Accessoires en cuir à coudre, aux éditions Créapassions. J'ai commencé par coudre ce petit porte-monnaie que j'affectionne tant. Le projet suivant s'est imposé comme une évidence : des petits chaussons bien sûr ! Ma Chouquette en avait besoin, et il y avait dans cet ouvrage un modèle de ballerines qui me faisait vraiment trop craquer. J'aimais beaucoup le fait qu'Anne Walterthum utilise une couleur différente pour le dessus du chausson et la semelle, donc, j'ai fait pareil ! J'ai pioché dans les morceaux de cuir de la boutique d'Anne Walterthum, Sweet Anything, que j'avais gagnés (il m'en reste pleiiiiiin !!) et voilà :

chaussons_matilda

Bon en vrai, le "et voilà" est hyper mensonger 😂  J'en ai bavé pour es coudre ceux-là, vous avez d'ailleurs peut-être eu un aperçu si vous suivez mon tout nouveau compte Instagram (@maryonbricole) ! Coudre la partie courbée, juste sous la sangle, a été une vraie galère pour moi ! On le voit sur cette photo en gros plan là, il y a un "pâté" au milieu !

chaussons_matilda2

Même chose pour l'arrière des chaussons, deux sur-coutures sont censées apporter de belles finitions mais dans mon cas, je crois qu'il aurat été préférable de m'abstenir ! J'ai choisi un fil contrastant parce que je trouvais ça très joli sur le modèle original mais pour cette première, il aurait mieux valu un fil discret pour qu'il ne soit pas visible...

chaussons_matilda3

Ceci dit, j'aime beaucoup ce modèle, les petits papillons tout légers et le système de fermeture avec une jolie pression kam ! Quant à ma Chouquette, sa réaction valait tout l'or du monde. Je n'avais fini qu'un seul chausson, sans le système de fermeture, que déjà elle le mettait au pied et ne voulait plus le retirer. Depuis qu'elle a les deux, il arrive qu'elle les garde pour dormir, soit aux pieds, soit dans son lit parmi les poupées, peluches et livres (oui, elle dort avec des livres dans son lit !). Bref, elle ne voit pas les défauts, et fait de moi une maman bricoleuse-bidouilleuse comblée !

chaussons_matilda4

Dans le même temps, ma Poulette aussi a eu besoin de chaussons. Elle a choisi le modèle habituel pour ses chaussons. Je lui ai proposé de choisir ses couleurs parmi le cuir que j'avais. Elle a tenu à avoir des chaussons bleus avec une semelle rose (il faut croire qu'elle aussi a aimé les couleurs différentes chaussons / semelles de sa soeur) J'avoue que je n'étais pas du tout convaincue par cette association... jusqu'à ce que je trouve un tissu qui associe justement ces deux couleurs. Tissu dont je me suis servie pour l'intérieur du chausson. Mais comme on ne voit pas l'intérieur, j'en ai coupé un autre morceau pour en faire des petits noeuds.

chaussons_wendy

Je n'avais pas assez de cuir pour faire toute une paire en pointure 28-29 (Poulette fait du 27 mais je prévois toujours les chaussons un peu plus grands, comme ça ils durent plus longtemps !!). L'arrière des chaussons est donc en simili cuir de chez Mondial Tissu. Il est légèrement plus clair que le bleu, mais ça passe sans problème. Finalement, les chaussons ne sont pas si grands que ça en longueur. En revanche, je ne sais pas si c'est parce que le patron a été modifié par rapport à celui du premier ouvrage (je n'ai pas comparé les deux), mais je les trouve drôlement larges, ça lui fait des pieds de géant à ma Poulette ! C'est rigolo !

chaussons_wendy2

Ma Poulette, elle, ne dort pas avec ses chaussons, a déjà tiré 3 fois sur les noeud "pour voir si ça s'enlevait" (la réponse est oui, les 3 fois, et c'est bien ch... à remettre !!), mais je sais qu'elle les aime beaucoup !!

Posté par Smurphy à 21:58 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 mai 2018

Mon nouveau porte-monnaie (en cuir !)

Je trimballais depuis mes années collège (6ème ou 5ème... !) un petit porte-monnaie. Je ne m'en défaisais pas parce que sa petite taille était vraiment très pratique, il me servait à transporter la petite monnaie. Mais depuis le temps (non pas que mes années collèges soient si loin que ça... mais en fait, si !!) il montrait de sérieux signes de fatigue... très sérieux même ! Voyez par vous-mêmes : bords élimés, bouton pression perdu...

porte-monnaie1

Mais voilà, le format me convenait vraiment bien !

Et puis, il y a quelques mois, Anne Walterthum a sorti un nouveau livre, Accessoires en cuir à coudre, aux éditions Créapassions. Je possède depuis longtemps déjà son ouvrage A petits pas qui propose des modèles de chaussons pour bébés et enfants (régulièrement montrés sur ce blog, par exemple ICI, ICI ou LA...). J'ai beaucoup aimé les modèles qui se trouvaient dans ce nouveau livre, je l'ai acheté début janvier.

Quelques semaines plus tard, la page Facebook de Créapassions proposait un concours pour gagner un lot de morceaux de cuir de la boutique d'Anne Walterthum, Sweet Anything. C'est là-bas que j'achète mon cuir pour faire les chaussons, il est de très bonne qualité et les couleurs sont super lumineuses, je n'ai jamais été déçue. Bref, j'ai commenté la publication, sans y croire vu le nombre de participants... Et, incroyable : j'ai gagné !

cuir

 

10 magnifiques morceaux de cuir ! Le plus dur a été de se décider sur le projet par lequel commencer... Je me suis finalement arrêtée sur un porte-monnaie à soufflets. Pour remplacer le mien, bien sûr. J'ai simplement réduit le patron pour obtenir les dimensions exactes de mon précédent. Et j'ai choisi du cuir rouge, pour aller avec mon sac à main !

porte-monnaie4

C'était un super projet à coudre, simple, c'est juste un jeu de pliages, mais avec un rendu archi sympa ! Il a donc deux soufflets mais aussi une poche pour y glisser billets ou carte bleue.

porte-monnaie3

Il était préconisé de mettre des rivets pour faire tenir les côtés, mais comme je n'en avais pas je les ai cousus et ça a très bien fonctionné comme ça.

porte-monnaie2

Il ne m'aura fallu qu'une soirée pour réaliser ce porte-monnaie. Ce n'est vraiment pas très souvent que je couds quelque chose pour moi, j'étais limite euphorique une fois que je l'ai eu en main ! Bref, j'ai adoré le réaliser. Et il me sert tous les jours, il est juste pafait !

Posté par Smurphy à 23:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 avril 2018

Essuie-tout zéro déchet

Je continue dans mes premiers pas "zéro déchet". Je dis bien premiers pas, parce que je suis bien loin d'en être à zéro déchet ! Mais je me dis que chaque nouvelle étape est forcément une bonne chose !

On en voit donc un peu partout, j'ai fait le mien : un rouleau d'essuie-tout lavable ! J'ai utilisé un carré d'essuie-tout jetable comme patron, pour avoir exactement les mêmes dimensions. J'ai trouvé du tissu Lina Morata chez Mondial Tissu, j'adore les couleurs et les motifs (vous aviez déjà pu apercevoir ces tissu ICI, lorsque je vous montrais les lingettes démaquillantes lavables) :

sopalin1

Deux de mes copines couturières ont vu mon rouleau, à 2 moments différents. Elles ne se connaissent pas, mais les deux ont réagi exactement de la même façon : "Du tissu éponge blanc ??". Eh oui, ça leur a semblé évident, mais moi, je n'ai pas réalisé sur le coup : j'ai fait comme les vrais... Mais c'est vrai que ce n'est pas un choix hyper judicieux, ces carrés me servent à essuyer tout et n'importe quoi et donc sont facilement bien tachés. Ceci dit, même si certains ne sont plus d'un blanc éclatant, ce n'est pas vraiment gênant : pour la photo, j'ai plié le tissu histoire qu'on voie l'éponge, mais en réalité il tient bien droit donc on ne voit pas l'éponge.

sopalin2

Je ne savais pas trop de quelle quantité nous aurions besoin, nous étions quand même d'assez gros consommateurs, il fait le reconnaître... J'ai donc mis 12 feuilles sur mon rouleau. J'ai également réintroduit les serviettes de table en tissu (qui dormaient depuis des années dans un tiroir...) pour nos repas. Bilan après 3 mois d'utilisation : nous n'utilisons plus du tout de Sopalin jetable. Finalement, la transition s'est faite très facilement. Le coup des serviettes de table a déjà énormément aidé, mais le reste a suivi naturellement. Nous n'arrivons jamais au bout du rouleau en fait.

sopalin3

Les feuilles sont attachées entre elles par des boutons pressions fixés abec ma pince Kam. La toute première feuille est elle-même accrochée à un "vrai" rouleau cartonné d'essuie-tout jetable que j'avais conservé. J'avais vu l'astuce quelque part sur internet, mais je ne me souviens plus où... C'est très pratique.

Pour être totalement transparente ceci dit, je dois dire qu'il y a deux bémols :

- mon beau tissu coloré commence déjà à passer sur les feuilles du dessus (celles qui sont les plus utilisées et passent le plus souvent en machine). On voit nettement une différence entre celle qui est accrochée au rouleau cartonnée et n'a jamais servi, et les autres. Je pourrais faire un système de rotation... mais, clairement, j'ai la flemme !

- Papa poule n'est pas aussi convaincu que moi par la démarche zéro déchet, et rouspète en disant que ces essuie-tout sont beaucoup moins pratiques à détacher que du Sopalin classique qui se déchire super facilement. ll n'y a que deux boutons pression, mais qui offrent une petite résistance c'est vrai, et ça fait perdre un peu de temps. Il dit aussi qu'il faut être patient pour tout raccrocher... mais ça, c'est réglé : c'est toujours moi qui le fais, contrairement à lui, ça m'amuse ! Et j'ai ma petite victoire quand même : il n'a pas attaqué d'autre rouleau jetable, même s'il y en a dans le garage... !

Posté par Smurphy à 23:30 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 avril 2018

Sac d'artiste

Il y a deux ans, ma grande Poulette a reçu un sac d'artiste, cousu et offert par une de mes copines. Elle ne le quitte plus depuis (coucou Cécilia !). 

Quand sa petite copine est venue à la maison et l'a vu, elle l'a adoré aussi... Alors, à mon tour, j'en ai cousu un pour cette demoiselle ! Les tissus provenaient tous de mon stock (qui commence à être énorme en fait !!), alors je ne me souviens plus de leur provenance...

pochette_artiste1

J'ai suivi le tuto de Sweet Anything, très clair et facile à suivre. Le résultat est plutôt chouette, non ? On garnit la pochette et hop, voilà un cadeau tout prêt à servir !

pochette_artiste2

Posté par Smurphy à 22:46 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 février 2018

Conserves, lingettes et zéro déchet...

Il y a quelques mois, ma copine Caroline m'a offert du déodorant solide. On cause un peu zéro déchets et produits maison toutes les deux, résultat, je dois bien être la seule personne à avoir le sourire toute la journée après qu'on m'offre du déo !! Elle avait mis cette petite boule de pâte dans une mini boîte de conserve, qui était à l'origine du concentré de tomates. Elle m'a dit qu'elle avait pris l'habitude de garder les conserves comme boîtes cadeaux : elle les ouvrait par le bas, les lavait et customisait puis les refermait avec quelques points de colle forte. J'ai trouvé l'idée et le rendu trop chouette !!

Quelques semaines plus tard, je tentais l'expérience à mon tour. J'ai customisé ma première boîte avec du papier à gratter trouver chez Action. Je jouais avec ça en primaire : une feuille noire, un gratte avec une tige en plastique pour faire apparaître un dessin, soit tout coloré, soit, comme ici, holographique. J'ai recopié à main levé des dessins trouvés sur le net : ici pour le bonhomme de neige et pour le "made with love"

boites

 Cette boîte contenait une boule gourmande pour faire un chocolat chaud, comme celles que j'avais présentées ici.

J'ai vidé - nettoyé - customisé une seconde boîte, dans un style tout à fait différent. Cette fois, j'ai trouvé l'idée dans le livre Petites créations pour mon bébé de Fifi Mandirac chez First Editions. J'avais acheté ce livre dans un coffret, il y avait plusieurs papiers avec. Fifi Mandirac propose de customiser des boîtes de lait en poudre en coupant des triangles dans des papiers à motifs. J'ai fait un peu de maths le temps de calculer la taille des triangles pour tomber pile poil en faisant le tour de la boîte, j'ai utilisé les papiers du coffret, le masking tape du coffret aussi, et voilà :

boitea

Cette fois-ci, le contenu de la boîte était tout à fait autre : j'y avais glissé des lingettes démaquillantes lavables. Ne sachant pas combien il en faudrait pour tenir toute une semaine, j'en ai cousu 21 (elles n'entraient pas toutes dans le cadre de la photo !), comptant trois par jour et une seule lessive par semaine. Visiblement, le stock n'est encore jamais arrivé à bout !

boite3

Ce n'est pas la première fois que je cousais des lingettes lavables, mais je ne les avais pas montrées ici. J'en avais cousu un lot pour le change de ma Chouquette, je les utilise depuis un an et demi déjà. C'est à ça que sert le petit panier crocheté que je vous avais présenté dans un article (qui date, je viens de vérifier, de mars 2017, et dans lequel je vous disais que je vous reparlerais "bientôt" du contenu du panier... la notion du temps est toute relative, hein !!). J'avais hésité sur la matière à coudre pour ces lingettes. J'ai acheté sur le site Tiloudou de la mircro-éponge de bambou, dont j'avais lu beaucoup de bien sur les blogs, et de la micro-éponge de coton bio. Après 1 an d'utilisation et de multiples lavages, le verdict est très clair... et sera beaucoup plus parlant en images :

lingettes

Le bambou est resté impeccable, blanc et toujours très doux au toucher. Le coton en revanche est devenu grisonnant et rèche... Par chance, c'est ce que j'avais pris en plus petite quantité !

Je reviendrai vous reparler de bricolages zéro déchets... oserais-je dire "bientôt" ? :-D

Posté par Smurphy à 22:51 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 décembre 2017

Noël pour la maîtresse

Décembre a aussi été le mois où j'ai bricolé en duo avec ma Poulette. Très minutieusement, elle a rempli des boules de Noël... Une pour la maîtresse, deux autres pour l'ATSEM et l'AVS présentes dans la classe.

boules_poulettes

Le but final ? Réaliser une boule "SOS chocolat chaud" à la manière des bocaux "SOS cookies" qu'on a vus fleurir sur la toile il y a quelques années.Un résultat aussi esthétique qu'original...

boule_noel

Cette trop chouette idée vient du blog du Pays de Candice. Elle y donne même toutes les proportions, ainsi qu'un texte mode d'emploi dont je me suis servie mot pour mot pour accompagner ces petites boules.

Pour finaliser le cadeau, j'ai réalisé des boîtes avec ma machine de découpe la Silhouette Portrait, grâce à un fichier trouvé sur le groupe Facebook "Partagez-moi".

boite1

boite2

Et parce que ma Poulette a passé les 6 dernières semaines à travailler sur la Russie à l'école, j'ai ajouté une petite suspension en feutrine pour accrocher au sapin : une mini matriochka ! Cette fois-ci, l'idée vient de cette épingle Pinterest.

deco_matriochka

Wendy était très fière d'offrir ces cadeaux, et les trois adultes semblaient vraiment touchées et ravies, ça faisait plaisir à voir !

Posté par Smurphy à 23:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 octobre 2017

Ne me raconte pas de salades... !

Regardez ce qui a poussé dans mon jardin cet été !

salade1

Une jolie salade ! Mais pas n'importe laquelle : il s'agit d'une salade à histoires... Le concept vient de La fabrique à histoires, qui a eu la très jolie idée d'une salade à comptines. J'ai repris l'idée, mais en suivant le tuto de la salade de Et moi alors dans tout ça !, parce que je voulais que, fermée, elle ressemble à une salade de dinette.

Le principe est simple : on épluche la salade, chaque feuille invitant à raconter une histoire ou une comptine. Lorsque j'ai un groupe d'enfants face à moi, je propose à l'un d'entre eux de choisir une feuille à effeuiller (chaque feuille peut s'enlever complètement de la salade). Certaines feuilles ont une comptine à nous chanter : ce sont celles qui cachent un dessin.

salade2

 

On trouve sur mes feuilles : une fourmi, un lapin, un escargot (au crochet celui-là, pas dessiné) et des champignons, me permettant de chanter ou raconter ces comptines (les liens vous permettront d'entendre les airs des chansonnettes) :


La fourmi m'a piqué la main, ♪
♪ La coquine, la coquine, ♪
♪ La fourmi m'a piqué la main,♪
♪ La coquine elle avait faim ! ♪

Un petit lapin s'est caché dans le jardin ♪
♪ Cherchez-moi, coucou, coucou, ♪
♪ Je suis caché sous un chou ! ♪
Remuant son nez, il se moque du fermier ♪
♪ Cherchez-moi, coucou, coucou, ♪
♪ Je suis caché sous un chou ! ♪
♪ Tirant ses moustaches, le fermier passe et repasse, ♪
♪ Mais il ne voit rien du tout, ♪
♪ Le lapin mange le chou ! ♪

♪ Petit escargot porte sur son dos sa maisonnette, ♪
♪ Aussitôt qu'il pleut, il est tout heureux, il sort sa tête.♪
♪ Petit escargot porte sur son dos sa maisonnette, ♪
♪ Et quand il fait beau, et quand il fait chaud, il rentre sa tête ! ♪

Pour la dernière comptine, il y a des gestes à faire :

♪ Deux petits bonhommes, ♪ (on colle les deux pouces l'un contre l'autre)
♪ S'en vont au bois, ♪
(on colle les deux index l'un contre l'autre)
♪ Chercher des pommes, ♪
(on colle les deux majeurs ensemble)
♪ et puis des noix, ♪ (on colle les deux annulaires ensemble)
♪ Des champignons et des marrons, ♪ (on colle les deux auriculaires ensemble)
♪ Et puis ils rentrent à la maison ! ♪
(on ressert les doigts les uns contre les autres de façon à former le toît d'une maison et on fait entrer les deux pouces dessous)

Les autres feuilles n'ont pas de dessin mais font "scroutch, scroutch" entre les doigts (j'ai glissé un morceau de couverture de survie dedans) : ce sont les feuilles qui ont une histoire à raconter. J'utilise alors des albums de la bibliothèque, sur le thème du jardin ou des petites bêtes.

L'enfant qui détache la toute dernière feuille fait apparaître... un papillon ! J'ai pu constater que c'était un peu magique pour les enfants qui ont les yeux qui s'élargissent !

salade3

Pour finir la séance, le papillon se détache, je le tiens entre mes doigts et termine ma séance avec la chanson "Vole, vole, vole papillon, au-dessus de mon village, vole, vole, vole, papillon, au-dessus de ma maison" ♪

salade4

Posté par Smurphy à 13:08 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 septembre 2017

M, W et M comme...

Le week-end dernier, nous étions invités à une soirée déguisée. Le thème ? Chacun devait trouver un costume qui commençait par la première lettre de son prénom. J'ai tout de suite su que je réaliserais un rêve d'enfant : devenir Mary Poppins !!

maryon_mary_poppinsJ'avais déjà le parapluie (provenance direct de la comédie musicale Mary Poppins de New York, à Broadway !!), j'ai emprunté un sac à ma maman, ressorti un ensemble jupe et veste que j'ai depuis plusieurs années et acheté une chemise blanche. La question qui se pose est donc : qu'est-ce que j'ai fait dans ce costume ?

D'abord, l'accessoire qui fait (presque) tout le costume : le chapeau ! Saviez-vous que Zorro et Mary Poppins ont la même forme de chapeau ? :-P J'ai trouvé un chapeau et des fleurs artificielles dans une solderie, sorti des perles de mon stock et transformé le tout :

maryon_mary_poppins_chapeau

Ensuite, les accessoires plus secondaires : le noeud papillon rouge, la ceinture rouge (ça n'a pas l'air comme ça, mais ça prend un peu de temps ces p'tites choses à coudre) et... des bijoux. Bon, d'accord, Mary Poppins n'en porte pas. Il s'agissait plutôt de clins d'oeil à son univers en fait : d'abord, une bague d'après une idée originale de l'atelier lyonnais. Cette bague, je l'adore !! Et je l'ai déjà remise plusieurs fois, costume ou non, peu m'importe, je la trouve extra !

Pour finir, un pendentif (vu ICI sur Etsy) : une fiole et une breloque petite cuillère, toutes deux références à la chanson "Un morceau de sucre" (C'est juste un morceau de sucre qui aide la méd'cine à couleeeer... la méd'cine àààà couleeeeer, méd'cine à couler...). Pour ceux qui ne verraient pas de quoi je parle, il s'agit d'un moment du film où Mary Poppins fait boire une cuillère de sirop à chaque enfant (avant d'en prendre une elle-même). J'ai vraiment aimé l'idée de ce pendentif ! J'ai utilisé une petite fiole remplie de paillettes, je l'ai achetée toute faite.

maryon_mary_poppins_accessoires

Petit plaisir personnel : faire une photo qui rappelle un passage bien connu du film... !

maryon_mary_poppins_portrait

 

Et les autres membres de la famille ? J'ai laissé deux possibilités à Wendy : Wonder Woman ou Woody. Elle a choisi...

woody

 

Je me suis inspirée de cette épingle Pinterest pour ce costume.Pour être honnête, sur le coup je me suis dit : "Parfait, y'a pas grand chose à faire pour ce costume !". Bon, et en fait, il y a une foule de détails, j'ai cru ne jamais en voir le bout !!!

D'abord, la chemise de Woody. Pour ma part, j'ai acheté un t-shirt jaune (rayon petits garçons : impossible de trouver cette couleur dans la collection filles !). Et j'ai tracé un quadrillage au feutre textile ! Ca m'a pris un peu de temps quand même... ! J'ai cherché deux gros boutons blancs mais je ne trouvais pas ce que je voulais (ou trop cher...), j'ai donc décidé de les faire moi-même en porcelaine froide (Wepam). C'est le côté pratiuqe qui m'a attirée : pas de cuisson au four. Au moment de laver le t-shirt, j'ai eu un doute : la Wepam passait-elle en machine... ?? La réponse :

boutons

Non !! C'est trop drôle, les boutons ont fondu, j'ai retrouvé deux rondelles toutes minces collées au tambour de la machine ! Fimo 1 - Wepam 0 !

Ensuite, la ceinture, dans laquelle il n'y a pas de révolver, non, non, vous pouvez vérifier en regardant Toy Story, Woody ne porte pas d'arme ! Je l'ai réalisée en feutrine. J'ai découpé un ovale dans du papier miroir (de chez Action) pour représenter la boucle de la ceinture. Un autre rond, ainsi qu'une rosace pailletée, pour l'écusson sur le côté.  

woody_ceinture

Les petits détails supplémentaires : le prénom "Andy" écrit sous la semelle, puisque Woody est, rappelons-le, un jouet... Grande maniaque du détail (que personne ne remarque) que je suis, je voulais être sûre d'avoir exactement la même écriture. J'ai donc vectorisé le prénom avec le logiciel Silhouette Studio et je l'ai coupé dans du vinyl que j'ai posé sous la semelle. Ca n'a pas tenu... Donc je me suis servie de ce qui restait de vinyl comme d'un pochoir et j'ai écrit directement avec un gros marqueur sous la semelle ! Ces bottines serviront à Wendy cet automne / hiver mais c'est pas grave au contraire, je trouve rigolo qu'il reste une trace (presque secrète !) de cette soirée.

woody_semelle

 

J'ai coupé la veste en m'inspirant de ce patron trouvé sur bricolage-débrouille. Elle présentait l'avantage de se couper en une seule pièce, avec seulement des coutures aux épaules. Je l'ai retaillée à main levée pour donner une forme arrondie aux deux pans de la veste, comme celle de Woody. Ensuite, j'ai cousu à la main une bordure tout auour de la veste... C'était très long aussi (mais ça la rendait plus fidèle au modèle original !). Le tissu vache vient de chez Mondial Tissus.

Pour finir, j'ai ajouté une ficelle avec un anneau, on pouvait tirer dessus. Quand Wendy sentait que quelqu'un tirait sur la ficelle, elle s'exclamait : "Il y a un serpent dans ma botte !" !!! Elle s'est vraiment prêté au jeu, c'était très drôle (bon... la ficelle ne remontait pas toute seule !)

woody_ficlle

 

Passons maintenant au costume de Matilda. Au départ, je pensais lui mettre le costume de Minnie cousu pour Wendy il y a trois ans. Il suffisait d'ajuster un peu le haut. Je me félicitais de me montrer si raisonable et de ne pas m'embarquer dans la confection d'un costume pour elle.

Et puis... Je suis tombée sur cette photo de Brett Bara (qui a fait le tour de la toile à travers plusieurs pays !) Et là je me suis dit que je ne pouvais pas passer à côté de ça, il fallait que je déguise Matilda en mamie / mémé !! J'ai suivi les instructions pour réaliser une perruque avec un bonnet sur lequel j'ai collé au pistolet à colle des pompons marrons. Il m'a fallu 6 paquet soit pas moins de 300 pompons !!! J'ai acheté de fausses lunettes à Action et enfilé des perles blanches sur un fil élastique pour faire un collier. Papa poule a fabriqué un petit déambulateur en bois ! Une robe en liberty, le cache coeur tricoté par Doddy il y a quelques années déjà (pour Wendy à l'époque ! Tu vois Elodie, il sert encore, et pas que pour les soirées déguisées !) et le tour était joué ! Matilda a fait son petit effet lors de la soirée ! 

matilda_mamie

Peut-être vous demandez-vous en quoi Papa poule était déguisé ? Il lui fallait un costume qui commençait par la lettre N. J'avais une super idée : le déguiser en nu, ou nudiste, avec une combinaison chair sur laquelle on aurait cousu une feuille à l'entrejambe, hihihi ! Mais, allez savoir pourquoi, ça ne l'a pas emballé (vraiment, je ne comprends pas...). Du coup il s'est débrouillé tout seul et a trouvé son costume sur internet : celui d'un Nain... L'originalité ? Ce déguisement donnait l'illusion qu'il était porté par le nain !  Je termine donc cet article avec une photo de famille !

famille_costumee

Enregistrer

17 août 2017

Petits pieds deviennent grands...

Les chaussons réalisés par Dody pour Matilda étaient devenus trop petits, après de longs mois de bons et loyaux services ! C'est avec beaucoup de regrets que je les ai rangés dans la petite bopite à souvenirs de Matilda.

Assez logiquement, je lui en ai donc cousu d'autres, une veille de départ en week-end, entre dexu valises : j'aime les défis ! Je n'avais pas beaucoup de temps pour réfléchir au motif sur le dessus, ni aux couleurs... J'ai pris du simili cuir de Mondial Tissus que j'avais en stock, associé à du cuir (de chez Sweet Anything) de la même couleur pour la semelle (coup de chance, j'avais ça en stock aussi).

chaussons_ronds

Les petits ronds sur le dessus m'ont été inspirés par le tissu que j'ai utilisé pour l'intérieur des chaussons ! Découpés à la Silhouette Portrait pour être certaine d'obtenir une forme bien ronde...

chaussons_ronds2

Je suis contente du résultat, surtout pour une paire cousue aussi spontanément ! Et j'étais ravie de voir qu'ils plaisaient à ma Chouquette qui n'arrêtait pas de remuer et regarder ses pieds :-)

Posté par Smurphy à 13:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juillet 2017

La pochette de voyage Peppa Pig

Je vous ai parlé de l'anniversaire de ma Poulette, mais je ne vous ai pas encore montré ce que je lui avais offert pour ses 5 ans. Pour tout vous dire, c'est un cadeau que j'avais prévu de lui offrir à Noël... mais je n'avais pas eu le temps de le finir (je l'avais même à peine commencé !). Il s'agit d'une "pochette de voyage pour les filles" dont j'ai trouvé les explications dans le livre Créations en couture pour p'tits loups et grands rêveurs de Laëtitia Gheno aux éditions Créapassions. Un modèle repéré depuis bien longtemps, comme beaucoup d'autres dans cet ouvrage ! Le principe est astucieux : une pochette zippée pour y ranger des petits personnages, et un tapis de jeu qui se déplie. En images, ce sera plus clair !

pochette1

J'ai utilisé plusieurs tissus de mon stock, dont je ne sais plus la provenance. La majorité vient de Mondial Tissus ceci dit. Pour le dessus de la pochette, j'ai posé un motif en flex brillant, découpé avec ma Silhouette Portrait (il fait partie des motifs de base que l'on possède dans sa bibliothèque en achetant la machine).

Sur l'autre face de cette pochette, il y a la salle de bain, que l'on découvre en dépliant le tapis de jeu. Et, dessous, la chambre.

pochette2

Mais si j'ai mis tant de temps à coudre cette bricole, c'est parce que je ne me suis pas contentée du modèle de base... Une salle de bain et une chambre, ça me paraissait juste pour la famille de Peppa Pig (car c'est à ces personnages que je destinais la pochette). J'ai absolument tenu à ajouter une salle à manger, un salon et un jardin ! Ce qui signifie que j'ai dû réfléchir à la façon d'ajouter un pan au tapis mais aussi et surtout à l'aménagement intérieur... et ça n'a pas été une mince affaire, vous pouvez me croire !

pochette3

Alors voilà, on déplie et on découvre le reste. Les petits pensionnaires peuvent entrer dans la baignoire pour se laver, se regarder dans le miroir (j'ai collé du vinyle sur le simili cuir pour faire l'effet miroir) ou se glisser derrière la table pour manger. Dans le jardin, un trampoline (c'est tendance en ce moment, vous avez remarqué ?) et... une flaque de boue, élément indispensable chez la famille Pig ! C'est le seul vrai clin d'oeil au dessin animé en fait, car j'ai voulu que tous les autres éléments soient passe-partout et adaptable à d'autres figurines, telles que les Playmobils, pour le jour où Wendy ne sera plus dans sa phase Peppa (à supposer que ce jour-là, la pochette l'intéresse encore !).

pochette5

Dans la chambre, un lit double plutôt que les lits simples prévus dans le modèle de base, pour que papa Pig et maman Pig puissent dormir ensemble. J'ai également cousu deux lits supplémentaires, glissés dans la pochette avec les figurines, pour les soirées pyjama avec Suzy Sheep et autres !

pochette6

Depuis, quelques Playmobils mais aussi Peter Pan, Wendy, Clochette et les autres fées (celles du gâteau d'anniversaire) on rejoint les cochons dans la pochette. C'est un joyeux bazar là-dedans, j'ai bien l'impression qu'il va falloir que je couse des lits supplémentaires !

pochette4

Enregistrer

Enregistrer